L'élitisme ? [Fermé]

Voir le dernier message


Notre société fabrique t'elle des élites? 
Des cercles, des clubs fermés.. 
Dans tous les domaines : " politiques, scientifiques, artistiques, littéraires, religieux... 
Avec une approche pyramidale ? 
Le SAVOIR donne t'il accès au POUVOIR ? 
Vaste débat de dissertation philosophique à débattre... 
Tout ce que je peux en dire, c'est que l'approche pyramidale est néfaste à mon avis
Pyramide du savoir
Pyramide du pouvoir
Je suis d'accord avec vous douce rose.
Le pouvoir isole, s' isole de sa base.
le SAVOIR aussi
Savoir des Experts, des élites...
Maintenant, on peut aussi prendre la pyramide à l'envers et elle peut être néfaste. Prenons par exemple le cas du terrorisme : d'un petit groupuscule, d'une minorité, ils arrivent à des milliers en peu de temps. Et où cette pyramide s'arrêtera t'elle ?
Cependant il faut beaucoup de travail pour accéder au savoir et tout le monde n'est pas prêt à faire ce genre d'efforts... Le fait de condamner les élites c'est donc aussi se priver de certaines expertises, de certains talents et niveler par le bas ; ce qui je pense n'est pas une bonne chose non plus. Qu'en pensez-vous ?
Faire partie d'une élite c'est honorable certes, pour ceux qui font partie du club.
Mais n'y a t'il pas danger de s' enfermer dans un cercle intello, dans une" caste", un milieu restreint.
De ne fréquenter que des spécialistes, des experts. Parfois auto proclamés...
Avoir son propre jargon.
Des règles strictes.
Cela est vrai dans le monde de l'Art.... etc
Il est toujours dangereux de s'isoler, cela nous empêche de garder un esprit ouvert à la nouveauté et à l'inconnu. En revanche, le véritable enjeu serait peut-être de faire en sorte que les élites partagent davantage leur savoir avec les autres, et non pas de supprimer les élites. Ainsi tout le monde pourrait en profiter. D'ailleurs ce genre de démarches est déjà mis en place par plusieurs "élites" (Moocs, classes préparatoires -gratuites- collège de France avec conférences grtuites etc.)
Le principe de la démocratie, n'est il pas d'ouvrir l'accès du savoir au plus nombre de citoyens. ?
L'ère numérique avec les réseaux Internet, permettent une communication à tous les niveaux.
Chacun peut participer et apporter son expertise du moment sur un sujet, un tableau... etc
C'est vrai Delta, mais comme je l'ai abordé dans un de mes derniers articles (La défense du droit d'auteur) la gratuité (même si c'est une idée géniale et généreuse) peut être à double tranchant car elle empêche la juste rémunération de la création. C'est-à-dire que l'auteur, l'éditeur, le libraire et les autres acteurs de la chaîne du livre ne sont plus rémunérés. Et c'est donc une belle idée qui peut avoir des conséquences néfastes, comme l'appauvrissement de l'activité créatrice ou de la liberté d'expression...
Qu'en pensez-vous ?
Jadis les livres de médecine étaient en latin.
Aujourd'hui qui pratique le latin ?
( ou le grec )
Passée cent ans je crois que les droits d'auteurs tombent dans le domaine publique.
Ex: les cartes postales anciennes, les anciennes cartes géographiques.
C'est au bout de 70 ans après la mort de l'auteur que leurs œuvres entrent dans le domaine public.
En France le domaine Public
C'est 70 Ans plus 30 donc cent ans.
Au USA , en GB ou Canada cela peut varier.
La Joconde il me semble serait libre de droits de repro.
Domaine public.
Je reviens au numérique sur Wikipedia on peut tous participer à enrichir le SAVOIR sur de multiples sujets.
J'ai du mal a situer ce sujet le SAVOIR la façon dont je lis vos commentaires, tout laisse a comprendre que quelqu'un ou quel-qu’uns on le savoir..! ors on ne sait jamais tout ce n'est qu'une apprentissage dans un domaine tout au long d'une vie..! alors SAVOIR ? CONNAISSANCES ? accès à L'information ? ou est le SAVOIR, l'intelligence ? On tout simplement certaines aptitudes que l'on acquiert au long d'une existence qui fait que quelqu'un a un certain SAVOIR faire pour certaines choses et dans un domaine précis...! mais si je me trompe ou si je fait fausse route dites-le moi.. mais la ce sujet du SAVOIR...! me laisse quelque peu perplexe..!
car j'ai l'impression en lisant les commentaires, qu'un groupe d'individus hommes et femmes "Élitistes" comme vous avez cité, détiennent le savoir enfermé a double tour..! curieuse perception ..!
En effet ça peut paraître curieux Joker062 Je pense que Delta veut parler de certaines élites qui reçoivent une formation particulière, pas accessible à tous, et qui donc lui paraissent privilégiés par rapport aux autres. Est-ce bien cela Delta ?
bien faut tout de même être raisonnable et réaliste si on prends par exemple les astronautes on va dire que ce sont des hommes et des femmes d’Élite... mais est-ce que n'importe qui peut y parvenir ? non il faut beaucoup d'entrainement, certaines capacités intellectuelles, physiques, psychiques et j'en passe pour y parvenir..! donc il y a certaines personnes qui on des aptitudes a effectuer et a apprendre certaines taches que d'autres n'ont pas..! sinon.. on serait tous des scientifiques, ou médecins ou que sais-je encore..! donc il faut de tout pour constituer une société et cela depuis les débuts du temps, certes il y a les une certaine caste qui peut être favorisé plus qu'une autre..! j'en conviens, des barrières, mais ce n'est pas le faite du SAVOIR ou pas SAVOIR... c'est l’égoïsme et l'égocentrisme de l'être humain..! la théorie bcp de monde peut l'apprendre aujourd'hui avec les moyens que l'on a.. mais de la a SAVOIR l'appliquer c'est une autre histoire..! on se croit un peu comme l'époques antiques on l(ancêtre du village ou du clan, transmettait le SAVOIR à l'Elu ors cela est révolu, et le SAVOIR qu'il detenait etaient les us et les coutumes de leur Clan, leur histoire, et l'histoire de leurs ancêtres que les autres clans n'avaient pas a savoir.. et ainsi de suite...!
mais peut-être que mes commentaires en relation au sujet est complétement à coté de ceux de la personne qui a lancé ce sujet..!
Joker votre analyse est intéressante et contient certaines vérités.
"L 'élitisme ", peut paraître, un sujet a géométrie variable.
Ce sujet à sa place et je le trouve plus que jamais d'actualité.
Notre société à former des élites.
Quand j 'étais premier de la classe à l' école, avec remise de prix par le directeur..
Cela faisait partie d'un cérémonial préliminaire... donc "l'élitisme" peut commencer très jeune dans notre système socio- éducatif.
Si j'étais (supposition ) polytechnicien, énarque, académicien... Cela me conduirait à faire partie d'une élite dans notre société...
J'aime le symbole des jeux Olympiques avec plusieurs cercles qui s' entrecroisent. C'est une image qui me dit, que tous cercles peuvent communiquer entre eux pour être plus riches de la connaissance des autres.
En fait Delta, si je comprends bien, ce ne sont pas les élites qui vous gênent mais le fait qu'elles "restent entre elles" en quelques sorte ?
Lucie
Je viens de terminer la lecture d'un beau livre :
Les elites de la République
1880-1900 de Christophe Charle
Je vous invite a le découvrir, ce beau livre est passionnant.
Exact Lucie
Je suis pour construire des passerelles, entre toutes les couches de Notre société .
Sur le plan intellectuel, culturel... etc
Ah! J'aime, le comptoir de Libro:

Qui est un lieu de débat sur tous les sujets d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Mon beau sujet à le mérite d'y apporter ma contribution philosophique..
Modifié le 14/04/2016 à 18:50 par delta delta
J'espère...
J'aimerai dans l'idéal, davantage de participants et avoir l'avis du plus grand nombre, pour approfondir ce beau débat.
C'est le but du"
JEU "... Je.. Je.. pense?
Modifié le 14/04/2016 à 18:51 par delta delta
L'UNION fait la force... des IDÉES
En effet Delta c'est stimulant comme débat
Mais paradoxalement et pour reprendre le fil de la question qui nous occupe, sans les élites beaucoup de savoir-faire se perdrait j'imagine.

Et puis il serait sans doute intéressant de se demander aussi : qu'est-ce qu'une élite au juste ?
Bonne question Lucie

Se disait en 1176
Chrétien de Troyes
Expression
A vostre éslite.
Élite : les meilleures personnes dans un groupe, une communauté..
Distingué, éminent, supérieur..
Dans l'armée ( tireur délite )
Le meilleur...
Quand les élites communiquent, écrivent des livres..
Le SAVOIR faire ne se perd pas.
Ouverture et transmission du savoir vers un large public, celà est positif.
Les compagnons du tour de France, constituent une corporation des meilleurs ouvriers. Maçons, charpentiers, sculpteurs sur pierre..
En faite le sujet n'est pas en soit le SAVOIR mais plus qui a le droit ou pas d’accéder a certaines connaissances dans la société..!
Car L’élite il y a des métiers, de fonctions, des statuts, qui le sont par leur forme sans pour autant abuser de ce statut.. que leur est conféré par leur spécialité..! et bien entendu ce n'est pas parce que c'est barré ou simplement ouvert à un type ou un autre de la population, mais simplement parce qu'il faut faire une sélection à laquelle tout le monde peut y participer...! beaucoup de postulants, mais très peu d'élus..!
Ne pensez vous pas que certains élites, ont parfois tendance à rester dans un cercle, un club fermé.
certes... mais sont plus de sectes et des clans que des élites, même si peuvent avoir des personnages pensants parmi eux.. les autres peuvent être tout simplement des moutons qui suivent une directive..! mais cela aussi c'est dans un sujet précis... genre sans vouloir les offenser les "Francs Maçons" la Scientologie et d'autres encore..!
Aaah le modèle de la secte est différent il me semble, il s'agit d'une sorte d'élite autoproclamée... Mais sans réel savoir-faire peut-être. Encore que ce sont certainement des maîtres en "influence" est cela est un savoir faire très utile.

Mais si nous abordons le sujet de l'élite littéraire, quelle est-elle selon vous ? Je veux dire au jour d'aujourd'hui. Et est-elle refermée sur elle-même ?
Les académiciens ne forment ils pas une forme d'élites.
Avec décorum, magnifique costume, épée gravée et personnalisée,
protocole ?
Élite, qui est très noble et admirable.
L'art, la littérature, la science y sont présents...
Mais comment rentre t'on à l'Académie, quel est le cheminement pour y être membre et devenir immortel...
Il me semble qu'il faut être "élu" par les autres académiciens ?
En l’occurrence, l'Académie ne me paraît pas une élite très fermée car les académiciens publient beaucoup, se rendent aux salons du livre pour échanger avec le public etc, non ?
C'est Le cardinal de Richelieu en 1634 qui créa ce noble et honorable institut.
N'avons nous pas à l'école rêver, de devenir un jour, un académicien?
C'est sûr que cela peut paraître tentant, mais je serais curieuse de savoir quel est le quotidien véritable d'un académicien... ça pourrait être d'ailleurs l'objet d'une interview dans le webzine ! (idée à creuser). J'imagine que cela doit être un peut contraignant tout de même ...
Donc au fil de Notre passionnant débat.
Ne pourrait on pa dire qu'il existe,deux formes d'élites.

une Élite ouverte (communiquante ) et une autre fermée ( très peu communiquante )
Une élite accessible, ouverte?
Une élite sélective... avec des cloisonnements , une échelle sociale pour y accéder?
... etc
Mais pourrait-il être autrement ?
Est-ce qu'un maitre pâtissier donne toujours ces recettes ? Il y on a que oui il y on a que non..!
Est-ce que le foie gras du suc marque déposé peut-il être fait dans le nord y aurait-il le même impact le même renom ?
Je crois que malheureusement, c'est ainsi la société...! elle a tendance de se renferme que d'avantage. a créer des interdits, des tabous, des barrières . Aujourd'hui plus que hier on a un certain accès à l'information, ou à la désinformation... ça dépends..!
mais pourquoi dire une "élite littéraire ? " car il peut y avoir des écrivains inconnus ou que n'ont pas des moyens de publier leur œuvres car hélas tout à un prix.. donc c'est l'argent que fait un certain élitisme ne pensez vous pas ?
Un certain haut niveau et haut statut, social, financier, culturel voir bourgeois au sens noble du terme, facilitent l'accès a un groupe d'élites.
donc même s'il y on a qui sont parvenus par les efforts leur persévérance, et surtout sans moyens financiers conséquents, il y on à beaucoup d'autres qu'on "acheté" ce statut..! et que forcement ce sont ceux la brident l'accès a ceux et celles que ne sont pas de leur caste, ou encore des sérieuses relations dans leur entourage..! mérite a tous ceux et celles qui y on parvenu, par leur effort personnel, et c'est bien souvent ceux la qui sont ouverts plus facilement a tout le monde..!
Oui , exactement..
il y a élite et élite!Je crois qu'il y a un élément important qui n'est pas pris en compte, qui est le temps. Le temps nécessaire pour prendre connaissance des notions concernant un certain domaine, puis le temps de les approfondir, et éventuellement d'en découvrir de nouvelles. Dans chaque domaine des notions sont reprises qui datent souvent de plusieurs années, pour les plus récentes, de plusieurs siècles ou plus dans de nombreux domaines, que ce soit l'histoire, la littérature, le droit, la philosophie...... Cela demande donc beaucoup de travail,de vocabulaire spécialisé,de connaissances spécifiques,qui sont quelquefois difficilement partageables. D'où la notion d'élite intellectuelle, assez péjorative, à tort, d'autant plus qu' elle peut être confondue avec des "élites" pas toujours recommandables, politiques... Le problème vient du "pas partageable" ,de plus en plus difficile à supporter.
Oui Kittima,
La notion du TEMPS compte bien sûr et importante.
Mais s' ajoute comme je le disais plus haut..
Le statut et niveau d'ordre social, culturel, heritage aristocratique, financier...
Dans le sport, L 'élitisme peut exister aussi...
Le golf , se démocratise lentement...
Effectivement Kittima ! Il y'a également la difficulté à partager car le savoir concerné est d'une grande complexité ou demande de nombreuses années pour être assimilé : c'est un angle que nous n'avions pas encore abordé !

Une autre question se pose donc : est-il nécessaire ou même envisageable de partager avec le plus grand nombre des savoirs très spécialisés et complexes ?
Voltaire lui-même estimait que l'éducation (donc la connaissance) ne devait être réservé qu'à la bonne société...

Qu'en pensez-vous ?
Voltaire avait tord, de penser cela.
Ou alors sa pensée etait"élitiste "
Pourquoi le SAVOIR serait-il réservé à une classe dominante, Voir aristocratique ?
Le peuple serait alors exclu de l'accès à la connaissance?
Voltaire résonnait avec l'esprit de son époque...
Exactement, Voltaire appartenait aussi à son époque, mais le contraste avec l'image qu'on lui donne habituellement est amusant
Ce débat à été riche et passionnant...
Merci à tous les participants.
##user_image##
##user_name##
##content_content##
##content_date##
Twitter Facebook Google Plus email

Ce sujet a été fermé et les commentaires désactivés.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.