Bonne année

Ah je suis heureuse de quitter l'an 2016 et de commencer une nouvelle année , facile après  2016 si on rajoute 1, on se retrouve à  2017, bien ça  prouve que je n'ai pas tout perdu, je parle de la tête ,  important la tête ,  c'est le socle de la vie, il vaut mieux l'avoir bien vissée entre le ciel et le cou, entre les deux épaules et pas ailleurs ,  pas entre les deux jambes ni entre les deux pieds par exemple ,je suis rassurée  de savoir que j'aborde une nouvelle année  avec une tête entre autres, j'entends partout alle zou Amadou finie 2016, vite fermons lui la porte, tournons lui le dos et ouvrons grands nos bras à l'an 2017, bien que le chiffre 7 me soit un peu fétiche sans trop savoir pourquoi car je ne suis pas une spécialiste  de la numérologie ni de l'astrologie , je me contente d'être  une fée  du logis car je trouve celà  plus rassurant, je ne veux rien savoir de ce que nous réserve  l'avenir, ni de ce qui se trame entre les planètes ,  je me contente d'essayer à  ce que ma tête continue à  tourner bien rond avec tout ce qui se passe sous nos hospices  et qu'on ne vienne pas nous  faire croire que sous peine que l'on change de date il faut espérer  que de réels  changements vont s'opérer sous les cieux puisque perso, je ne sais pas vous, je ne fais rien pour que ça change, ce matin, j'ai pris mon grand café ,  j'ai préparé à  manger pour la progéniture ,  puisque les jeunes  d'aujourd'hui sont un peu manchots, j'ai pris ma voiture puisque la planète  n'est pas assez polluée  comme ça ,  j'ai été au bureau, j'ai allumé  mon écran  d'ordinateur, j'ai lancé par-ci et par là des "bonne année " peu convaincants, j'ai même  claqué quelques bises pour les plus chanceux , oui bien sûr  que je souhaite au monde entier la bonne année mais c'est comme une bonne ou mauvaise blague, elle sera bonne pour qui? disons que ce matin le soleil brille et nous réchauffe inlassablement et c'est déjà beaucoup, je n'en veux pas plus, surtout pas, ce soir je vais rentrer chez moi, retrouver mon lit douillet, éteindre la télévision ,  mettre mes oeillères et continuer à rêver à un  monde meilleur.

lifesof dans Inclassable.
- 48 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.