Cher Grand-père

Ce texte est une réponse à LE PRISONNIER de douce rose.
Je te l'ai toujours dit.
Tout est problème de perception. 
Tu me vois noir, je te vois gris. 
C'est ainsi que nous nous aimons. 

Tu es parti lundi dernier,
Sans même me dire au revoir.
Je ne l'ai pas mal pris tu sais,
C'était aux premières heures du soir. 

Tu avais l'air un peu pressé, 
Et je n'ai su te retenir.
Car c'est toujours vite fait bien fait
Que tu as mené ta vie, triste sire.

J'espère que tu te plais maintenant
Dans ce lieu que je ne connais pas
J'irai te rendre visite en rentrant
De ma journée ici bas.  

Poète du Dimanche dans Inclassable.
- 439 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.