Ciel, Librosophia...

Peu de certitudes, à bord de ce rafiot pompeusement nommé "la vie", hors le café du matin, poser une botte puis deux sur de l'herbe humide, arpenter la République pour la commission "vocabulaire", la recherche éperdue d'une sanisette Decaux après quelques verres d'eau et de bière, Librosophia...
... Librosophia ?
Oui, nous sommes accompagnés; la grâce de bonnes idées, nos plus lourds fardeaux sont là qui restent à nos flancs, nous pouvons penser de traviole et nos langages dériver vers l'inepte mais Librosophia nous allège, que voulez-vous.
En bref, en une période infinitésimale de nos vies un philosophe ronchon est viré de la République par des imbéciles, les ressources naturelles se tarissent et nous sommes fébrilement attelés à nous perdre, mais il y a Librosophia. La salle d'attente est fleurie.
Attendons. Contemplons. La vitesse est vile illusion et le réel est lent à jamais.


Divaguons, Camarades, voilà bien tout ce que l'économie nous consent.

eleanor-rigby dans Inclassable.
- 1011 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.