Dispute de couple

Un salon en désordre. Il fait presque nuit et l'on voit à travers les rideaux tirés la lumière des réverbères. Il ne pleut pas - je vous remercie de l'avoir précisé. Un coussin vole depuis la cuisine vers le canapé du salon, de son propre chef. Le chat miaule, tout est prêt. Il lui a dit qu'elle était jolie aujourd'hui. Aujourd'hui. Ça veut dire quoi ça ? Que les autres jours, elle ne ressemble à rien ? Pas étonnant, de toute façon, il ne la regarde même plus depuis quelques temps : il ne peut pas savoir si elle est jolie ou pas. Il est tout le temps devant son écran, comme un ado attardé. En attendant, la vaisselle traîne dans l'évier, les poubelles débordent, la caisse du chat pue. Il n'arrête pas de parler de sa collègue Mélanie, la surdouée de la finance... c'est peut-être parce qu'il la regarde trop qu'il ne me regarde plus ? Tiens c'est bizarre, je suis coiffée exactement comme la Mélanie aujourd'hui (pas fait exprès), c'est pour ça qu'il me trouve jolie ? Je vais le tuer... [Toute cette scène vient de se dérouler exclusivement dans la tête de notre personnage en l'espace de quelques secondes durant lesquelles elle a continué de fixer ses chaussures.] - Oui, tu es vraiment jolie aujourd'hui ma chérie... Tu ne dis rien, il y a quelque chose qui ne va pas ? 
- Non ça va. 
- Tu es sûre ? T'as l'air contrariée...
- Non... Je t'aime.  La vraie dispute n'éclatera que quelques heures plus tard au sujet d'une certaine Mélanie et le récit en est trop sanglant pour être retranscrit ici. Mais jamais ô grand jamais "l'ado attardé" ne se doutera que la dispute en question a en fait pris ses racines dans cet anodin "aujourd'hui". 

Lucie Laval dans Inclassable.
- 1595 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.