Edition spéciale

Attention, édition spéciale
De la nuit boréale
En provenance de la radio des étoiles,
Aux voyageurs imprudents
Qui glissent sur les toboggans
Et deviennent vieux, hargneux
Quand ils touchent terre,
Nous leur disons : « Cherchez l’amour
Partout
Dans les magasins où rêvent des ombres,
A travers les hublots des péniches vagabondes,
Sur les torrents gelés par les baisers de l’hiver,
Sous la tulle turquoise des frémissantes lagunes ».
Aux ciriers mal-voyants
Qui soufflent des chandelles
Et perdent leurs joues
Dans la nuit éternelle,
Nous leur disons : « Cherchez la lumière
Plus loin
Dans les yeux des Grands Ducs quand ils boivent la lune,
En suivant la luciole égarée sur la dune,
Près de l’astre filant dans le désert nocturne,
Sous les lustres blessés dans un zinc de fortune,
Aux empailleurs distraits
Qui ont enfilé leur peau
Sur un mannequin accroché
Aux béquilles des souvenirs,
Nous leur disons : « Cherchez l’avenir
Toujours
Dans les noyaux infrangibles des soleils naissants,
Sur les rouleaux des vagues où tournoie le temps,
Sous les pont qui supportent les trains oubliés,
Dans les rides précoces du visage aimé.
Attention, attention, édition spatiale,
Les étoiles s’endorment
Dans le vide sidéral,
C’est le silence radio sur les ondes stellaires
Et ce signal sonore au fond de la campagne
Est l’écho consumé de mon coeur
Qui lentement s’éloigne.

banniange dans Inclassable.
- 53 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.