Je m'étais promis

 
Je m’étais promis, non  plus jamais
Non plus jamais je n’irai chercher
Amour même s’il me fut proposer
Mais combien d’étoiles brillent
Qui dans le ciel au loin  voustitillent
Et votre  regard  cherche mantille
Pour admirer volupté  de ces merveilles
Et vos yeux surpris alors s’éveillent
 
L’amour c’est un  tant et tant desouffrance
Quand  jalousie vous traînent  en transhumance
Dans des sacrifices d’esprits où l’évidence
Mène votre cœur au cachot  avecvéhémence
D’une solitude cherchant une armure protectrice
Qui ne vous offre plus d’images trop tentatrices
Mais vos rêves charment tentations qui se dévissent
Du fond de votre noir à devenir impossible vice
 
Je ne voudrai que m’emporte folie tyrannique
Quand la pulsion dévoreuse me tend faim atypique
Alors je me crie, alors je me fends comme comique
Et l’on me rie, et l’on ne raille d’un ton sarcastique
Je maudis cet amour  qui n’eutpour moi aucun soin
Aurais-je encore considération, est-il encore mon besoin
Dans le feu de  mon être rageur  où se brûlent des désirs fous
Mais je retiens leurs flammes vives comme un  grigou
 
Mais voilà que là,  sortie d’unemare noire de tristesse
Une sirène perdue dans le jeu de sa délicatesse
Pointe au dessus le l’océan charmeur un visage de déesse
Alors, alors un cœur se vague comme écume dans l’hardiesse
Pour retrouver des rivages placides qui lui offriront  repos
Sa peau est plus fine que sable au toucher rassurant si tôt
Votre plaisir,  celui de vous yplaire dans la chaleur du soleil
Quand  doute ne vous appartientplus, car votre cœur s’émerveille
 
Au pinacle de votre vie sentimentale, le baiser reprend goût
Et la belle attirée par des désirs serviles  là se vient et se joue
Une partition d’amour, ô que nenni! Le piège se referme c’est fou
Sur mon cœur, sur mes lèvres, sur mes mains, sur mes yeux doux
Mon sentiment provoquant ma solitude dit:- Reste là sur l’arrière desdunes
Et lui dit encor : - Tu n’a plus à veiller ton regret au haut de  ta hune
Elle est apparue celle qui t’offre courage pour que soit ton avantage
Car ta rage d’aimer sera plus forte que tout périls et  naufrages
☼₣€

modepoete dans Inclassable.
- 566 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.