La mondialisation ? Pas bon !!

J’ai la bouche sèche et la langue aussi râpeuse qu’une vieille pierre volcanique des Iles Eoliennes.
Le palais asséché comme un vieux puisard provençal en plein mois d’aout.
Plus une goutte de salive, rien, nada, nothing.
Je dois vous dire, que depuis lundi, j’ai décidé de valider et de fermer mes mails à l’ancienne, à la main, enfin à la langue.
A l’instar des gens prudents, qui tournent sept fois leur langue dans la bouche avant de dire quelque chose, moi je lèche tout autant l’écran de mon ordinateur.
Dame, je veux être sûr que mon mail ne s’ouvrira pas en route et dévoilera ses secrets à des yeux indiscrets.
Mon bureau informatique est du coup aussi brillant qu’un cristal de roche, c’est l’avantage.

L’inconvénient, c’est ce drôle de goût qu’il me reste dans la bouche ; un mélange amer, sucré, salé, fade, fort, comme si tout les goûts du monde s’étaient donné rendez vous sur mon écran.

C’est peut-être ça la mondialisation, en tout cas je peux vous dire que ça n’a pas très bon goût !!!!

Diderot de Poche dans Inclassable.
- 52 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.