La nuit de la Saint-Sylvestre

Le réveillon du 31 décembre ne ressemble  en rien à celui de Noël. A la famille, on préfère les amis, au recueillement autour des liens sacrés et des enfants, on préfère le bruit, les paillettes, une joie plus folle, païenne, excentrique...

Pour les grands que nous sommes, il y a mille et une façons de passer la nuit de la ST Sylvestre : repas dans un très bon restaurant, cuisine-jeu avec les amis, réception plus ou moins  sophistiquées, chacun faisant ce qu'il veut.

Chaleur, tendresse, amitiés véritables, anciennes complicités sont les ingrédients les plus propices à la réussite d'une soirée comme celle-là...

Et à minuit, nous souhaiterons que, l'an fini, nous soyons tous réunis.

Le premier petit déjeuner de l'année, juste pour le plaisir de se remémorer les bons moments de la fête, partager avec les siens des lendemains ensommeillés d'un nouvel an pétillant.

Et les enfants ?

Il faut pourtant penser à eux, même s'ils passent la soirée et la nuit avec leurs grands parents.

S'ils sont avec nous, ils ont leur petit réveillon, un dîner de fête avec leur  menu préféré, ils termineront peu-être avec des lanières de guimauve de Montélimar à faire griller dans la cheminée.

C'est une soirée d'exception, ils ont le droit d'approcher la frimousse du pétillant des bulles de champagne sans alcool ( je n'ai pas le droit de donner la marque, qui commence comme champo....) qui porte bonheur, d'écouter leur musique, de danser un peu ou de regarder un film enchanteur.

Marc de St Point dans Inclassable.
- 96 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.