La part du pauvre

On ne veut pas être égoïste, mais on l'est malgré soi.

Ou plutôt, on manque d'imagination en matière de générosité.

Victor Hugo fait entrer un  pauvre et le regarde se chauffer à son foyer; 

Dans le manteau troué du pauvre il croit voir un ciel étoilé, un signe de sa grandeur, un signe du ciel.

Nous sommes pour la plupart, incapables d'inviter celui qui dort sur des cartons, juste à côté de l'entrée, mais nous voudrions pourtant bien l'aider.

Comment ?

La solution est peut-être de descendre avec la part du pauvre: un bol de soupe chaude, une bouilloutte
brûlante, un bon morceau de gâteau, et pourquoi pas, un bon verre de vin.

Ce premier pas permet de parler un peu, sans se prendre pour le saint évêque des " Misérables ".

Marc de St Point dans Inclassable.
- 259 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.