L'amour, le temps d'un regard.

Les yeux d'un homme et d'une femme se rencontrent dans un train de banlieue.

Leurs inconscients semblent communiquer aussitôt.

Le même sourire en forme de promesse se dessine sur leurs lèvres.

Ils vivent ensemble un bref instant de plénitude, de communion, d'unité même, simplement reliés par le fil de leur regard.

La femme descend à la station, se retourne vers lui, l'homme la fixe, légèrement penché en avant, comme aimante et figé à la fois.

Nouveau regard, nouvelle seconde fusionnelle.

Trop tard ! les portes se referment.

Le train repart.

Deux destins se séparent.

Se recroiseront-ils ?

Marc de St Point dans Inclassable.
- 150 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé L'amour, le temps d'un regard.

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Barrymoussa180 Dans les gares(routières ,ferroviaires) ,aéroport , des rencontres comme celle ci ,
ont souvent lieu . Déchirante et douloureuse séparation de deux êtres qui n'étaient pas réunis .
Picardie Merci Marc, la vie est ainsi faite, de regards qui se croisent et qui parfois laissent leur trace , comme une promesse, un moment d'éternité .Ces moments sont authentiques ;
delta delta Le beau hasard est cruel parfois.
ROSE Style brèves rencontres
lilia02 Merci Marc de votre texte. Ce que vous décrivez là m'interpelle.
Cette situation m'est arrivée lorsque l'année dernière le hasard du placement dans le TGV de retour de Lyon vers ma destination m'a désigné une place à côté d'un Monsieur en costume-veston qui revenait de Manosque pour affaires. Il dormait au début du trajet puis il a sorti un sandwich, sa tablette pour lire... Ensuite, il a engagé la conversation m'a demandé à quelle gare je descendais, je lui ai répondu à la prochaine... Lui à Lille, le terminus car il était belge...
Mon fils m'avait dit que j'allais rencontrer quelqu'un dans le TGV...
Quel dommage ! Sans suite malheureusement...
Picardie Qui sait Lilia, de notre destin et de la divine Providence.
Raymonde Padioleau Je ne voyage plus à mon âge.
Modifié le 19/05/2018 à 08:41 par Raymonde Padioleau
Raymonde Padioleau Désolée, j'ai eu des difficultés à commenter, j'ai effacé mon premier commentaire.
lilia02 https://www.youtube.com/watch?v=Ke5IuC77ghM
Une chanson que j'adore, je vous l'offre ! Belle journée à tous !
Picardie Merci Lilia, c'est soleil aujourd'hui, bon week-end
lilia02 Question de feeling (Richard Cocciante et Fabienne Thibeault)

R: Deux étrangers qui se rencontrent
Dans l'ascenseur déjà le désir monte

F: Deux étrangers qui se rencontrent
Stoppant leur course contre la montre
Seuls, tout seuls au bout du monde

R: Seul, là-haut dans cet hôtel de verre
Ça commence comme un fait divers
Je t'ai offert

F: Un verre
J'ai allumé ta cigarette
L'alcool me montait à la tête

R: Les yeux dans les yeux

F: On a ouvert le feu

R: Y'a trois milliards d'humains sur terre
Et combien de coeurs solitaires
Pourquoi nous deux

R+F: Pourquoi nous et pas eux
C'est une question de feeling

F: C'est une question de feeling

R: Question de feeling
Dans l'infini universel

F: Nos deux vies parallèles

R: Parallèles
Se sont croisées ce soir
Le jour se lève
C'est comme un rêve
Un rêve qui s'achève

F: Moi j'ai envie de te revoir
C'est une question de feeling

R: Question de feeling
C'est une question de feeling

F: Question de feeling

R+F: Deux étrangers qui se rencontrent
Stoppant leur course contre la montre
Question de feeling
Coup de poker
Y'a trois milliards d'humains sur terre
Et combien de coeurs solitaires
Question de feeling

R: C'est une question de feeling

F: Question de feeling
C'est une question de feeling

R: Question de feeling

Richard Cocciante Luc Plamondon
Modifié le 19/05/2018 à 09:16 par lilia02
Picardie Je suis en train de l'écouter! Oui, c'est une question de feeling !
lilia02 Maintenant nous sommes 7 milliards d'humains sur terre. Cette chanson date de 1985...
Je vous abandonne pour trois jours, exposition peintures à Mercin et Vaux Salle du chemin Vert, une trentaine d'exposants, dans le cadre de l'Association "Jeux et Loisirs" ! Lilia02 - Liliane
Modifié le 19/05/2018 à 09:31 par lilia02
Picardie C'est pas loin de chez moi, j'attends une dame vers 15 heures, si je peux je vais y aller, merci Lilia, et si vous passez sur Laon, ma porte est grande ouverte. je suis allée à une exposition à Corbie, près d'Amiens, sur les toiles d'un ami ,et bientôt Abbeville et l'abbaye de Vauclair où mon amie Sandrine Bodiguell expose. Bon week end
lilia02 Merci infiniment Picardie. Cette exposition dure sur les trois jours de Pentecôte. Bon week-end !
Picardie Je viens de regarder, c'est près de Soissons, je vais aller y faire un tour, bon week -end et merci Lilia
Justine Sahin Si j'ai le temps j'irai faire un tour à l'exposition, ce week-end je suis du côté de Compiègne. Pour m'aérer avec ma Valentine.
lilia02 Merci Picardie et Justine de l'intérêt que vous portez à mes commentaires, poèmes, et à cette exposition qui regroupe une trentaine d'exposants. Elle a lieu tous les deux ans. J'y participe pour la troisième fois. Ce sera avec un grand plaisir de vous y rencontrer.
Marc de St Point Merci à toutes et à tous, que de beaux esprits.

Vaines pensées

Poésie  78    9  

L'arche Royal.

Littérature  270    4  

Liberté, Témérité, ...

Inclassable  52    7  

La connaissance ...

Inclassable  47    6  

L'Heptagone.

Littérature  108    6  

Une rose,

Poésie  72    11  

Le dernier loup.

Poésie  103    9  

Forteresses radieuses.

Littérature  367    9  

Comme la campagne est ...

Poésie  135    33  

La réincarnation

Littérature  83    9  

La chapelle.

Poésie  83    12  

Musique céleste.

Poésie  69    9  

Merdiques souvenirs

Poésie  915  

La vie nous apprend ...

Poésie  1250    4  

Paris

Poésie  861    8  

Ma dépression

Poésie  2277    5  

Douce Promenade.

Poésie  68    13  

insomnie...!

Poésie  1418    3  

L'amour fait vivre

Poésie  1239    3  

l'ami de la princesse adéla,

Poésie  935  

Je suis d'un ordinaire...

Poésie  2100    17  

VERITE.

Poésie  80    8  

Oublies ton passé .. ...

Poésie  807  

J'ose esquisser sur ton sein

Poésie  1096  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.