l'arbre

au pied de l'arbre
on voyait une fille
en mini-jupe en train
de compter les feuilles
vertes chaque printemps,
puis cette créature naïve
leva la tête vers le haut,
et sur une branche elle
entendit le chardonneret
en train de courtiser sa
compagne, et là, la fille
qui n'avait que onze ans
se disant :- qu'est ce que
la vie est belle en regardant
ces deux petites flammes de
ce couple que la nature a réunis.

Philippe

desboisphilippe dans Poésie.
- 37 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.