LE BANC DE PIERRE

LE BANC DE PIERRE

Je suis venue m’asseoir
Sur ce vieux banc de pierre,
Témoin de tant d’histoires,
Espérant retrouver
L’enfant que j’étais.

 Cet enfant qui riait,
 Dessinant des soleils
 Même sous la pluie.
 Un ciel trop azuré
 Ignorant les nuages,
 Où volaient des oiseaux
 Aux plumages bizarres,
 Inspirant son jeune âge,
 Coloriés avec soin
 Par des mains potelées.

 Cet enfant qui disait :
 « Maman, j’ai tombé,
 Viens souffler
 Pour enlever mon bobo »
 Aussitôt exaucé,
 Le baiser de la fée
 Venait tout effacer.

 Aujourd’hui,
 La grille verte est fermée
 Et les volets sont clos
 « Maison à louer »

 Alors je suis partie
 Sans me retourner,
 En tenant par la main
 Cette petite fille sage,
 Emportant avec elle
 Toutes ces belles images,
 D’un passé de rêves bleus
 Celui de son enfance.
 
 
 

coralie dans Inclassable.
- 104 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.