Le manège

Le manège... de la vie

Je choisis un pur sang.
Je chevauche un beau cheval blanc
Aux naseaux frémissants.
Avec sa crinière tressée  soigneusement,
Il a fière allure,
C'est une belle monture !

J'ai de la chance !
Un qui monte et qui descend !
Celui de mes rêves d'enfant...
Pour instaurer la confiance,
Je le caresse à l'encolure,
Et à son oreille doucement je murmure.
 
L'orgue de Barbarie égrène sa musique désuète.
C'est jour de fête !
Je caracole en tête.

Par le licol, j'essaie de le guider habilement ,
Enchantement.
Au pas, au trot, au galop...
Juste un peu... pas trop.
Mais il a des envies d'évasion,
Des envies d'herbe verte.
De multiples tentations...

C'est magique, je touche le pompon.
Pourtant la chance m'abandonne...
La réalité détonne.
Assez de tourner en rond,
Je touche le fond.

Le manège va maintenant de plus en plus vite.
Prendre la fuite.
J'ai le vertige, j'ai mal au coeur
Tête à l'endroit, tête à l'envers.
Tout s'accélère.
J'aspirais pourtant au bonheur...

Arrêter la machine !
En descendre !
Ou me lancer dans le vide !

Je sais que ce tour est le dernier.
J'esquisse un sourire crispé.
Déposer les armes.
je pleure à chaudes larmes,
Toutes les larmes de mon corps...
Sur mon présent,
Mon passé...
 
Sur ce dernier tour de piste
La chevauchée prend fin.
Claquer la porte
Avant de tirer ma révérence. 

11.12.2017
Lilia

lilia02 dans Inclassable.
- 497 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Le manège

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Philips spiliph Nous t'avons suivi dans cette chevauchée, carrousel de la vie, passé et présent qui s'entrechoque jusqu'à en perdre pied. Très bien décrit en tout cas.
Visiteur Les apparences sont souvent trompeuses Lilia,Il fallait miser sur le bon cheval qui vous mène jusqu'à la ligne d'arrivée.
Belle chevauchée agréablement décrite,elle aurait été plus belle encore si le pur sang n'a quitté la piste et pris la fuite pour aller brouter une herbe plus verte.
En courses,on ne gagne pas à tous les coups tout comme dans le manège de la vie!Il faut juste savoir reprendre ses forces pour une nouvelle course.
Modifié le 12/12/2017 à 05:32 par Troubadour
lilia02 Merci Hubert et Troubadour de votre réaction. Cette chevauchée là n'a pas été fantastique... J'ai voulu sauter les obstacles... Il aurait fallu les contourner...
Visiteur Il n'y a pas mieux que de franchir l'obstacle mais juste savoir l'aborder Lilia.On peut s'en sortir avec une jambe cassée qui guérira on se remet vite sur pieds.
( Belle des Bois) Beau texte lilia02 , qui nous ramène à notre enfance, quand on chevauchait sur les manèges , la vie est ainsi, çà monte et çà descend, et un jour çà ne monte plus du tout. Bonne journée, un texte empreint de vérité sur ce que nous sommes.
ROSE Le manège de la vie nous entraîne dans des chutes dont nous nous relevons, il est vrai, mai parfois avec de vilains "bobos"
lilia02 Avec des bleus au cœur et à l'âme...
Après une jambe cassée, il faut de la rééducation et selon les êtres c'est plus ou moins long.
Merci Troubadour, Picardie et Duchesse d'être passés sous mon texte et d'y avoir déposé vos réactions.
Quasimodo J'adorais ce genre de manège !!
J'aurais préféré de vrais chevaux mais cela ne s'est jamais fait !
Merci pour ce poème qui montre bien que rien n'est acquiq ! que rien n'est sûr !
Comme tu le dit une jambe cassée reste une chose traumatisante surtout pour un enfant
Amicalement
Quasimodo
lilia02 Merci Quasimodo de ta réaction sous mon commentaire. La vie avec ses hauts et ses bas, c'est pour chacun de nous... Tomber de cheval ou de vélo... pareil, faut savoir remonter illico dessus... enfin c'est ce qui est conseillé ! lol
( Belle des Bois) Lilia, j'aime beaucoup ce poème qui aurait pu être aussi un train ; Les chevaux de bois de mon enfance sont loin, et si présents encore, quand la vie ne correspond pas à ce qu'on attend, moi aussi j'ai pris le mauvais tour de manège, mais c'est la vie et je ne regrette rien ; j'ai beaucoup pleuré et encore , chacun sa chance , gentil Troubadour, parfois avec une jambe cassée ou un bras, on ne se remet pas du chagrin qu'on nous a causé
maitredagbevo Message supprimé
Modifié le 27/03/2018 à 18:35 par Lucie Laval

Ange ou démon ?

Poésie  359    34  

Merci à toi

Poésie  189    8  

Mrs Hemingway (Roman de ...

Littérature  58    8  

Mon coeur

Poésie  69    16  

Printemps en Picardie

Poésie  234    11  

Face à la mer

Poésie  1245    29  

Picturale beauté

Inclassable  379    11  

Alma J.M.G. LE CLEZIO

Littérature  157    7  

Séraphine Louis

Littérature  58    12  

Voyage voyage

Poésie  671    17  

Tu es celui...

Poésie  432    13  

La vie est une rose

Poésie  87    11  

Dilemme

Poésie  1007  

MERCI

Poésie  152    7  

A NOUS CHERS DISPARUS......!!!

Poésie  1546    12  

Les oiseaux de nuit

Poésie  1625    6  

Tu le sais

Poésie  1235    8  

Bientôt l'anniversaire ...

Actualités  1810    8  

Voici une lettre ou verte

Poésie  3310    28  

Mes sens

Poésie  98    17  

Va, la ou tu veux

Poésie  790  

Automne 2

Poésie  927  

DESESPOIR

Poésie  153    4  

Un paradis de couleurs...

Poésie  574    5  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.