Le sens de la vie.

Tout être humain suffisamment intelligent et sensible en vient tôt ou tard à s'interroger sur le sens de la vie.

Est-elle le fruit du hasard, ou fait-elle partie d'un plan divin ?

A-t-elle un but bien précis, ou se limite-t-elle simplement à être?

Est-ce possible de la rendre plus conforme à nos espérances, ou agit-elle de manière aveugle et arbitraire ?

S'achève-t-elle avec la mort, ou se prolonge-t-elle au-delà ?


Le plus souvent cette quête de sens aboutit à deux réactions opposées. Les uns se rangent à l'idée que l'homme n'est livré qu'à lui-même durant son existence et que son quotidien est conditionné uniquement par les circonstances du moment, tantôt favorables, tantôt défavorables.

Ce faisant, ils se disent généralement athées, voire matérialistes, ce qui est naturellement leur droit.

Les autres en viennent à penser qu'il y a une raison à notre présence sur terre et que nous pouvons agir sur notre destin. Sans en avoir vraiment conscience, ceux-là s'ouvrent à une approche spiritualiste des choses et aspirent à en comprendre le pourquoi et le comment.

Dès lors que l'on opte pour une approche spiritualiste de la vie, plusieurs voies s'offrent à nous.

La première consiste à mener seul sa quête, en méditant par soi-même, en assistant à des conférences, en lisant, en surfant sur internet.

Plus conventionnelles, nombre de personnes préfèrent suivre l'une des grandes religions actuelles et vivre leur foi à travers le credo qui lui est propre.

Moins nombreuses, d'autres encore font partie de tel ou tel mouvement, " new age " etc...........

En matière de recherche intérieure, toute démarche est respectable, dès lors qu'elle ne se fait pas au détriment de l'individu concerné et qu'elle contribue véritablement à son bien-être. 

Malheureusement, nombre de gourous et de maîtres à penser abusent de la crédulité de chercheurs sincères, avec tout ce qui peut en résulter pour eux en terme de déception et de désillusion.

Mais ceci n'est encore qu'un danger relatif par rapport aux intégrismes religieux, lesquels sont une déviance extrême des religions dont ils se réclament.

Marc de St Point dans Inclassable.
- 74 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.