L'univers et le cercle sacré.

Préface:

L'indien d'Amérique n'ira plus jamais chasser le bison, mais sa spiritualité amérindienne survivra où que nous soyons.

Cette spiritualité enrichit la vie de ceux qui désirent un monde plus équilibré dans lequel nous serions en harmonie avec la nature.

Il fut un temps où tous les Amérindiens, étaient en contact avec l'Univers et le cercle sacré, Mère-Terre, Père-Soleil, la lune, la pluie, le tonnerre et la foudre. Ils avaient conscience des saisons, puisqu'elles touchaient leur corps et leur esprit nus.

Mère Teresa, dit un jour lors d'une visite aux Etats-Unis, que les visages américains étaient les plus pâles et les plus tristes qu'elle ait jamais vu.

L'acteur Robin Williams a dit : que l'Amérique possédait tout, sauf une âme. 

Pourtant les Amérindiens pensent ( avec justesse), que l'esprit ou l'âme ne sont pas si faciles à tuer ( mais avec trump, qui sait ?), car ils sont partout autour de nous.

Nous sommes le centre de toute vie. Chaque individu est le centre du monde.

Mais ce qui est primordial est que dans notre cercle  nous ne faisons qu'un avec l'Univers.

Nous sommes dépendants de tout ce que nous touchons, voyons, respirons, mangeons, entendons, ressentons, expérimentons. C'est de cette compréhension que nous vient un grand sens de la responsabilité et du respect. Et cela ,n'est pas de l'utopie. ( clin d'oeil, à Picardie, avec beaucoup de respect, car elle a une magnifique sensibilité).

Aujourd'hui, l'état de la terre n'apporte que souffrance, larmes et incertitude pour les enfants à venir

Le seul moyen de guérir Mère-Terre est de rendre chacun responsable de son environnement.

Tant que de nombreux hommes continueront à jeter mégots, canettes et papiers au sol, il est à craindre, pour notre Mère-terre.

Vivre en harmonie avec son environnement est d'une extrême importance estiment les Amérindiens.


A suivre une poésie, en hommage à Big Bear .   ( les ombres de la terre).

Marc de St Point dans Inclassable.
- 386 lectures - mention j'aime


Ce texte à inspiré les textes suivants

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.