Ô TOI, PETIT ENFANT.......

Ô toi, petit enfant malade

De la faim, de la peur et des armes
Tu ne sais pas même te plaindre
Croyant que tel est ton destin
Ignorant de la normalité
Mais siège d'une belle dignité
Pardon pour notre si peu d'humanité !!!!
Et toi, petit oiseau blessé
Qui donc veut t'empêcher de voler ?
Pire on t'a laissé tes ailes
Comme un leurre, organe virtuel
Te donnant l'illusion
De pouvoir fuir toute agression...
Pardon pour ces ignobles intentions !!!
Et toi, animal domestique méprisé
Qui n'est de personne désiré
Tu nous donnes bien des leçons d'Amour
Quand bien même on te refuse secours...
Ton attachement croît avec l'âge!
Qui de toi ou de nous, est le plus sauvage ?
Pardon d'être parfois si intraitable !!!
Ô toi, handicapé adulte ou enfant
Je sais que ton calvaire est grand...
Né ainsi ou victime d'un triste sort
Pour toi aussi le soleil brille encore
Dans les nues mais surtout dans ton coeur
Là où réside, secret, ton bonheur...
Pardon, de nos regards la pesanteur !!!
Vous, victimes ignorées de la vie
Combattants quotidiens aguerris
Sièges de ces apogées de larmes
Dont la source est intarissable,
Versez cette " eau du coeur " médiévale
Avec pour témoin votre seule Âme...
Pardon pour notre ignorance coupable !!!


http://archive.org/stream/postscriptumdema00hugo#page/30/mode/2up

solène dans Inclassable.
- 1138 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.