Papillon chaviré

Tu as ce matin l'humeur chagrin
Moi, ton badin, jeu taquin...
 

Dans la rue,
Chat roux qui fait la roue !
Chameau
Qui ne dit mot...

Histoire à dormir debout !

Yeux de biche,
Bouche en coeur...

Dépose sur ma joue
Un doux bisou.
 
C'est l'hiver,
Parfum de mystère.
Brumes lugubres aux confins
Du jardin.
Silence troublant autour de moi,
Membres engourdis par le froid.
Flocons en tourbillon.
A pas feutrés,
Dans la neige, je perds ta trace.


Gentil papillon,
Je te sens chaviré.

Rien à te mettre sous les mandibules...
Tourne en rond dans le vestibule !
Même pas un bonbon rose à ôter de son papier doré,
A faire fondre sur la langue…

Pourtant quelques tuiles de chocolat aphrodisiaque,
Empilées à ta façon méthodique.
Tu es attaché au pilori sur le bord des chemins de traverse
Creusés de tes mains.
Attendant qu'une mante religieuse ne vienne te dévorer.

 
Le givre envahit les branches des arbres
Comme des bras tendus de cristal.
 
Arbre à perruque frisée à démêler
Arbre de la croix à porter
Arbre de roue qui tourne trop vite
Arbre qui cache la forêt
Arbre de vie
Arbre de la liberté

 
L'amour donne des ailes au papillon !
L’Amour qui sauve de tout !

16-12-2015
Lilia02

lilia02 dans Inclassable.
- 150 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.