Scène de rue extraordinaire !

... Sur  un mur gris, sans âme  de la ville endormie; était écrit un simple mot :" je vous aime  "
Entre deux flaques d'eau... sous leur parapluie. 
Les passants pressés d'aller travailler, jetaient un regard furtif; inquiet, étonné, sur cette petite phrase. 
Qui pouvait bien les aimer  encore, aujourd'hui à  cette heure matinale. 
Lui manolito, le plombier, elle Josetta la concierge de l'école primaire, lui encore le pharmacien, elle la vendeuse de journaux, elle raymonde la coiffeuse dont son leon  etait partit avec une danseuse de l'opera, ne croyait plus a l'amour depuis belles lurettes, lui igor le maçon, elle Virginie la pianiste et moi l'étudiant en deuxième années de fac de lettres?

Un poète, un rêveur,  un marginal ? 
Peut-être un artiste; un original? 
Un soixante huitard 
En retard
Un marxiste léniniste reconvertis 
Un prophète, d-un lointain pays
C'était douteux, pas normal ! 
Bizarre? 
Sous la pluie et le brouillard. 
Il y avait bien longtemps pour cerrtains, que l'amour avait quitte leur vie; leur quotidien  
Pour d'autres c'était une utopie, une probabilité mathématique; le fait du hasard,un calcul savant, une équation inconnue, une illusion perdue,  le destin,  une espérance de jeunesse. 
L'amour était un luxe; un lointain souvenir, un roman de Casanova , un comte de fées  pour les enfants. .. 
Dans leurs vêtements d'hiver et divers ils pressaient le pas. 
Pourtant une inconnue ou un inconnu, avait écrit ce mot pour chacun d'eux. 
Le monde n'est il pas merveilleux ! 

delta delta dans Inclassable.
- 75 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.