(Suite 3 ) chat perdu

Madame Clavecin, oubliait ses gammes, ce matin. 
Pauvres, 
Schubert, Beethoven et Chopin. 
Soudain, elle nous  murmura... 
Je le vois, il est ici ! 
Ou ça?  Ici. 
Elle pointait du doigt, le square du Champs de Mars. 
Elle precisa , côté Nord du pillier  de la tour Eiffel. 
Nous la quittames en hâte dubitatif. 
Néanmoins avec une lueur d'espoir. 
Nous dirigeames au lieu dit. 
Aux milieux des touristes japonais souriants et admiratifs. 
Nous attendimes sur un banc, à  l'ombre d'un platane séculaire. 
Oui, deux heures entières. 
Soudain,  un petit cri jaillit. 
Miaou! 
Miaou! 
C'était bien lui
Nôtre petit
"Nouky"
Nous nous embrassames 
Le bonheur dans l'âme 
Ô  miracle 
Quel spectacle ! 
Pressées, nous appelames  Josetta émue. 
Allô oui nous l'avons retrouvé. 
Qui? 
Nouky
Mais qui? 
Noukyyyy ! 
Sous la tour Eiffel
DIEU merci! 
Jouant avec un bout de ficelle. 
Pour madame Gomez, c'était le plus beau jour de sa vie. 
Pour nous deux, cet instant ressera,  nos liens pré -amoureux, encore plus près .
Voir très  près... 
Nous rentrames soulagés sur nos bicyclettes; avec" Nouky ", assis dans un panier d'osier. 
À  vous les scientifiques, les cartesiens, les incrédules. 
Parfois, le destin se balance au bout d'un pendule. 


Fin

delta delta dans Inclassable.
- 97 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.