Voir et Entendre, ouvrir son Cœur !...

« Je sombre, je me noie, ne me secourez point ! ...Car c’est de mon plein gré, que dans la poésie je plonge ! ... »
Celle qui fait chanter les mots, connaît toutes les notes… La seule, sans partition…
Pas besoin de clé pour l’improvisation, elle s’offre à nos yeux, s’écoute avec le cœur...
Par la plume, s’exprime et s’envole au vent, voyage sans frontière, comme un voilier imaginaire…Jusqu’à fermer les yeux, à la dernière escale.
Alors, le bateau à quai ne repartira plus, tant pis ! …La croisière était belle !...    

Mais avant d’accoster et quand la mer est calme, entendez-vous le chant des sirènes ?...
Sachez les écouter !...
Elles chantent, si nous les trouvons belles...Ou elles pleurent, sur notre indifférence !...
Ne les voyez-vous point, à l’intérieur de vous ? Écoutez bien, elles vous chantent la vie !...
Dans tout votre mépris, elles peuvent être cachées !...
Ouvrez donc, le cœur et les yeux ! ...Elles chanteront pour vous…

La vie sans poésie, est-elle une survie ?
La survie de soi-même, dans son indifférence et l’égoïsme, en refusant de regarder les autres !...
Quelle tristesse de ne vivre que pour soi ! Ne rien voir d’autre, que sa propre « petite vie » …
Quelle grandeur que par la poésie, se rendre compte du reste…Du reste de la vie, que notre individualisme nous a fait occulter, enfouir…
Enfin réaliser : « chacun de nous n’est pas un homme, il est L’HUMANITE »
Est-ce pour expier, que l’homme a oublié ?
Même si Eve et Adam, ont mangé la pomme, ils n’ont point scié l’arbre !...
L’arbre éternel…
                        Pendant que se meurt, l’homme pressé de retourner au pied de l’arbre…
                        Cherchons ensemble, durant notre existence, le fruit de la vie…
                        Laissons chanter la poésie…Et nos sirènes, du fond de notre EDEN…                      

Noel Turo dans Inclassable.
- 175 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.