Chevaliers.

Combattant sans trêve ni merci, un guerrier qui voyage de par le monde et sa vie se situe en un cercle initiatique, cercle de courage, de force, cercle de ceux qui ont pour arme l'épée de l'amour et de la justice.

Le chevalier quitte son camp pour vaincre les ennemis du dehors, revient dans son camp pour y reprendre des forces, mais aussi pour vaincre les ennemis du dedans.

Le Baussant est notre étendard, l'étendard des templiers, emblème militaire portée par le capitaine du Camp.

La bannière flotte sur la tente du Maître, les couleurs sont sable ( noir ) et argent ( blanc).

Chevaliers Templiers à la croix pattée rouge, n'oublient point la traîtrise du roi, et la lâcheté d'un Pape

Aux murs de toiles tendus au nord de blanc et au sud de noir,  semés de croix rouges à huit pointes.

A l'orient, au-dessus du Trône, un triangle équilatéral, pointe en haut, au figure le mot ADONAÏ , et la devise latine : NECPRODITOR, NEC PRODITUR, INNOCENS FERET ( ni traître, ni trahi, mais innocent, il supportera.

Derrière le Trône, deux étendards croisés, l'un incliné vers le nord est vert, il porte d'un côté un aigle noir à deux têtes, couronné d'or, bec et oncles de même, pourtant en ses serres un poignard d'argent avec la devise VINCERE AULT MORI ( vaincre ou mourrir), l'autre étendard est incliné vers le sud, de couleur blanche. Il porte une croix de st-André, la devise étant : DEUS VULTUS ( Dieu le veut ).

La spiritualité va de pair avec l'agir, et rien ici-bas ne doit résister à notre lutte perpétuelle contre nous-mêmes.
Noir : le monde est à conquérir, vous pouvez par la violence accéder à de nouveaux pouvoirs, osez !

Blanc : prenez garde, Chevaliers ! la violence est l'arme des faibles. Devant un grand dessein, l'humilité est de mise. Ne piétinez rien, toute chose, tout homme est en ce monde sacré!

Noir : Vous êtes une force qui méprise les interdits !

Blanc : Vous êtes une âme qui vénère les symboles.

Noir : Tout est matière, et votre volonté vous en rend maître.

Blanc : Tout est esprit, et vote esprit doit l'accueillir avec piété.

Noir : N'ayez crainte de détruire. Ne savez-vous pas qu'il faut faire place nette pour construire ?

Blanc : Ne détruisez pas inconsidérément. Les matériaux dont vous avez besoin pour édifier, vous les trouverez dans les constructions anciennes. Il vous suffira de les disposer selon vos propres conceptions.
Ne brisez rien, déposez soigneusement.

Noir : Osez et vous vaincrez le monde !

Blanc : patience ! le monde a été vaincu.

Et par cette claque, n'oublie jamais tes promesses, toi désormais chevalier de l'Universel et de l'Eternel.

Vivre enfin pour que nos vies aient un sens et qu'en mourant, nous puissions partir en paix.

Nous ne promettons pas la vie éternelle, nous l'espérons.

Marc de St Point dans Littérature.
- 153 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.