Chronique Un Vent de Cendres

Ce texte est une réponse à Mes petites impressions sur mes lectures de darkviki.


Mon avis: ça a été un flop total pour moi. J'ai dût me forcer à lire ce livre, surtout arrivé au milieu et à la fin. Pourtant ça avait très bien commencé, un prologue qui donnait envie, un style que j'avais trouvé élégant, j'ai relevé deux extraits que j'ai beaucoup aimé, mais le reste derrière n'a pas suivit. Il y avait une certaine lourdeur qui était retranscrit dans le récit et le travail pénible des vignes répétitifs était bien fait, mais sans aucune âme juste descriptif comme pourrait le faire le scénario d'un film ou série télé et je dois dire que je n'ai pas aimé cet aspect. L'arrivé de Mallo et son ressentit, le passage sur son mauvais pressentiment, cette histoire de temps suspendu, on en a jamais reparlé dans le roman et c'est vraiment dommage, parce que je m'attendais à avoir un thriller palpitant, qui faisait un peu de suspens et une dimension de temps utilisé comme un élément de stress et d'angoisse, et rien de tout cela. Pour ce qui est des personnages, je dirais que la relation entre Octave et Camille est malsaine. 

Le personnage d'Octave je l'ai trouvé bof et ce qu'on apprend à la fin sur lui m'a quand même surprise, je ne m'y attendais pas, mais je pense qu'on aurait dût plus exploité dans le roman et qu'on aurait dût créer une sorte d’ambiguïté sans qu'on sache sur quel pied danser et qu'on ai la réponse à la fin, là on nous dit il y a ça d'un côté et ça de l'autre en faisant bien la distinction entre les et on dit le contraire à la fin, c'est discutable. En même temps on l'a apprit d'un coup sans qu'il y ai eut de mystère.

Pour ce qui est de Camille, je n'ai pas du tout put accrocher à ce personnage. Déjà j'ai eut envie de la baffer plusieurs fois, tellement elle est cruche et naïve et ensuite son personnage est irréaliste. Encore une fois c'était trop descriptif avec point de vue externe au présent, ses sentiments par rapport à Octave ne sont pas vraiment décrit sur ce qu'elle éprouve vraiment.  Il y a quelque passage intéressant, mais ça manque d'approfondissement. L'auteure aurait dût faire 2-3 pages uniquement sur ses sentiments et pensées sur sa relation avec Octave. Incohérent parce qu'elle fait quelque chose que personne ne ferait. Elle voit que son frère ne revient pas, que personne ne la croit, et on lui répète qu'il a dût s'enfuir parce que le travail est trop dur avec une fille à Paris. Le premier jour, elle n'a aucune nouvelle, pas de SMS, rien. Je comprends qu'elle soit là le premier jour, mais le deuxième jour elle voit bien qu'il n'est toujours pas là et qu'on commence à la prendre pour une folle, alors pourquoi ne part-elle pas à Paris pour s'assurer que son frère est vraiment à Paris? Pourquoi reste-t-elle dans cette ambiance où elle commence à avoir peur d'Octave et où tout le monde la prend pour une gourde? Pour le fric? Parce qu'elle pensait qu'il allait revenir alors que ce n'était pas son style de ne pas la prévenir? Je sais bien que pour les besoins du livre elle devait rester, mais ce n'est pas cohérent. N'importe qui de sensé n'aurait pas agit comme ça. Quand on voyait qu'elle restait, on pouvait deviner ce qui allait advenir d'elle. Une histoire où on connait déjà la fin à part peut-être sur Octave.

En conclusion: un livre qui avait très bien commencé jusqu'à la disparition de Mallo, et qui après cet événement est devenu complètement prévisible. La fin a une très légère surprise et le gore fait rajouté pour les besoins de la cause. Ce livre ne m'a pas fait peur une seconde, peut-être un peu au début, mais c'est tout. Il m'a dégoûté, et je n'arrivais pas à le finir, à tel point que j'ai dût me forcer, en pensant que la fin serait grandiose et elle est toute aussi décevante. L'auteure n'a pas sut tirer partit des bonnes idées qu'elle avait pourtant au départ.

Note: 6/20


Citation que j'ai le plus aimé:  "Tout le monde a fait l'expérience une fois dans sa vie de ses moments étranges qui donnent l'impression d'avoir déjà vécus. Une sensation au détour d'un chemin, un lieu à la fois inconnu et familier, lointain et au bord de la conscience en même temps; la certitude d'avoir un jour prononcé les mêmes mots, d'avoir fait les mêmes gestes. Mais où, quand, pourquoi, impossible de le dire. Cette sensation reste, ardente et vaine. Perdus d'avance, ces souvenirs ne reviennent jamais en mémoire, inaccessibles, d'un autre temps, d'un autre monde.
De la même façon, certains endroits, à l'instant où on les découvre, révèle ce sombre pressentiment que rien de bon ne peut y advenir. Un trouble diffus qui se remarque à peine, une hésitation, un frisson qui pourrait tout aussi bien venir du petit vent d'est; seulement il y a autre chose. Ces endroits, on ne les connaît pas, mais eux semblent vous attendre.
Pour le pire.
Et le pire, c'est de se dire plus tard qu'on l'avait senti venir."

darkviki dans Littérature.
- 1266 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Chronique Un Vent de Cendres

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
Raf Super !

Si je peux me permettre, vous devriez utiliser les titres pour structurer le contenu, voulez-vous que je vous montre un exemple ?
darkviki C'est à dire les titres? J'ai l'ai mit en haut non? Et dans le post il y a la couverture, c'est plus parlant que le titre écrit.
Raf Non, je me suis mal exprimé :-)
Je parlais des sous-titres, comme dans les articles à Lucie.

Comme : Mon avis, En conclusion et Citation que j'ai le plus aimé.
Dans l'éditeur il y a un bouton "H1", en cliquant dessus vous pouvez avoir une mise en forme différente et plus percutante pour vos sous-titres, cela fonctionne comme le texte gras.
darkviki D'accord j'examinerai la question. Mais j'aime bien comme ça. Merci.
Raf Pas de soucis
Lucie Laval Aah c'est toujours dommage quand on est déçu par un livre... Mais le prochain sera mieux !
darkviki Oui, ça a l'air. J'ai attaqué Saint Augustin La Création du Monde et le Temps, je suis étonné par la fluidité de l'écriture. Je viens juste de commencer ma lecture, j'ai hâte de continuer ma lecture!
Lucie Laval Dans ce cas bonne lecture !!

Les liens utiles Horrible ...

Littérature  811  

Mes envies livres

Littérature  1896  

Achat

Littérature  842    2  

Point de mi-lecture La ...

Littérature  895  

Quand l'un entraîne ...

Inclassable  858  

Extrait Horrible prophétie

Littérature  2017    8  

Chronique Par-delà bien ...

Littérature  968    2  

Quand l'un entraîne ...

Inclassable  1249  

Chronique La Création du ...

Littérature  885  

Mes petites impressions ...

Littérature  1055    6  

Quand l'un entraîne...ch ...

Inclassable  1390  

Chronique Magyk tome 5

Littérature  735  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.