DANS LE PLACARD

Il y avait un cadavre dans le placard. Un vrai cadavre qui puait sérieusement pour cause de putréfaction. Je suis rentré dans la chambre et j'ai trouvé tout de suite où il se cachait.
Merde de merde il va falloir que je nettoie ce merdier maintenant. Qu'est-ce qu'il fout là ce con!  Je restais face à lui; un liquide putride suintait de sa bouche parce que sa tête était un peu penchée en avant, sa nuque était brisée, un assassinat. Appeler la police, ce n'était pas possible pensez donc. Comment aurais je fais ensuite pour louer l'appartement, sans compter les tonnes de papiers à remplir auprès de l’agence et tout le toutim. J'ai refermé le placard , je l'ai ré ouvert, j'ai ventilé l'air nauséabond en ouvrant la fenêtre et je suis partit en fermant la porte à double tour. J'ai retiré le panneau A louer. On vit une drôle d'époque.

AMISDESMOTS

amisdesmots dans Littérature.
- 256 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.