Fin du monde

Éclair blanc
Bouche sèche
Qu’arrive-t-il ? Qui est-ce ?
L’ombre noire plane dans la chambre.
Faux - Cape
Éclair dehors, bruit
Mal aux oreilles, sang qui coule
Mur se lézarde. Stop
Comme écrasée par une masse invisible tombée du ciel.
Bouche sèche, tremblements, la peur
Fin du monde, ché pas.
Tu dors ? Tu transpires ? Fièvre !
Le chat feule, tout hérissé
L’ombre de la mort autour du lit
Vitres brisées, vent hurlant s’engouffre
Tempête nucléaire, tous mourir, stop
Éclair blanc encore, pluie de cendres
Couvre le parquet, la poussière partout
Un missile, la guerre, le feu, la guerre du feu version 21e siècle
L’homme est un con, un animal sans sa sagesse
Je ne vois plus rien, paupières collées
Encore un effort, finir cette lettre pour témoigner
Mais qui me lira ? J’avais juré de tout dire
Tu meurs déjà ? Ne répond plus, cœur brisé
Je souffre, chat étendu sur carrelage blanc
Sang coule de sa bouche, il a vomi
Je crache moi aussi, n’ait plus la force de continuer, du rouge sur la feuille blanche
Un éclair encore plus fort. Adieu le monde
Je te laisse au chaos, n’espère plus rien maintenant.

Chaos

AMISDESMOTS

amisdesmots dans Littérature.
- 352 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.