Je navigue d'espérance en espérance.

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères !

Je navigue d'espérance en espérance, de doutes en interrogations !
Je vie une vie en demi teinte, parfois Dieu, parfois Diable

Où s'arrête la limite, entre le temps, l'illusion, la vie et la mort, la haine et l'amour.

Je cherche l'harmonie, et ne trouve qu'un chaos furieux.

Les cercles de mes pensées s'entrelacent maladroitement, et je tourne en rond,
J'interroge les Dieux, et n'entend que les cris des fanatiques, sures de leurs vérités, n'ayant que faire  
de la tolérance, de la liberté de conscience et la liberté de dire et de faire.

Puissent tous les hommes se souvenir qu'ils sont frères !

Marc de St Point dans Littérature.
- 161 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.