Une mort et 2000 ans de polémiques.

Si l'on se base sur la lecture d'un document de Nag Hammadi, le deuxième traité du grand Seth, on peut en effet s'interroger : Peut-il mourir s'il est Dieu, le Christ pouvait-il souffrir, paul de Tarse s'est-il trompé, où a-t-il inventé pour rendre humain et crédible les paroles de Jésus.

Relisons les parles du Christ:

"Je n'étais nullement affligé, je suis mort, non pas en réalité, mais en apparence, car les outrages qu'ils 
m'infligeaient restaient loin de Moi.

Je rejetai loin de moi la honte, ils me frappaient avec le roseau; un autre qui portait la croix sur son épaule, qui était Simon.  Un autre celui qu'ils ont couronné de la couronne d'épines. Mais je fus réjoui dans les hauteurs au-dessus de toutes les richesses des archontes...( hauts dignitaires ou chefs).

Riant de leur ignorance... Car je continuais à changer mes formes au-dessus, me transformant d'apparence en apparence .....

Je ne sais si Simon qu'on hissait sur la croix, à trouver cela très hilarant.....

Selon une légende contreversée, Jésus aurait survécu à la crucufixion et serait parti en Inde où il aurait été vénéré en tant que grand prophète avant de mourir et d'être enterré dans un tombeau du Cachemire.

Bref, on y perdrait son latin ou son araméen ! Laissons cette querelle , pour se pencher sur un autre récit proposé par les gnostiques. Les gnostiques, mais pas que !
Le saint Coran également a puisé dans les apocryphes chrétiens de Syrie pour affirmer que c'est la ressemblance de Jésus, et non pas Jésus lui-même, qui a été crucifié.

Certaines traditions font de Judas le jumeau de Jésus, apôtre et jumeau du seigneur. Ainsi Priscillien, évêque d'Avila en Espagne, nomme Judas l'Apôtre jumeau du seigneur. L'islam en conserve le souvenir. 
L'évangile de Barnabé dit Evangile de l'Islam prétend que jésus et Judas sont interchangeables. C'est ce dernier qui aurait été crucifié à la place de son Maître spirituel !
" Judas devint si semblable à jésus par son langage et dans son visage que nous crûmes que c'était jésus "

" Sa voix, son visage et sa personne ressemblaient tellement à jésus que ses disciples et ses fidèles croyaient tout à fait que c'était Jésus "

" Ne craignez pas, je suis jésus ! ne pleurez pas, je suis vivant et non pas mort !

D'autres acceptent son trépas sur la croix, mais lui attribuent une descendance...une dynastie mérovingienne , Dan Brown indique que Jésus et Marie- Madeleine étaient tous deux d'ascendance royale, l'un à la maison de David et l'autre à la tribu de Benjamin. Leur enfant était une fille prénommée Sarah, princesse en hébreu( voir son visage, sur le tableau de la Joconde de M Ange), et le saint Graal ne serait pas la célèbre coupe en bois et en or, mais Marie elle-même. Le vatican aurait fait assassiner son descendant Dagobert par Pépin de HerstaL. Or la lignée se serait prolongée avec un fils, Sigisbert.

Godefroy de Bouillon ( membre fondateur des Templiers et du prieuré de Sion, ferait partie de cette lignée).

Une mort  et 2000 ans de polémiques, rares sont les personnages historiques à avoir engendré autant de débats et de controverses. Et nous n'en finissons toujours pas d'évaluer et de réévaluer le passage de cet individu énigmatique sur notre terre.

Marc de St Point dans Littérature.
- 308 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.