La Première vallée.

Dans cette vallée, l'homme a le sentiment d'être en captivité. Il se sent séparé de quelque chose d'essentiel. Il est souvent un cherchant. Il cherche à se libérer, mais rencontre partout l'hostilité.

La Huppe dit et enseigne :

" Cent choses pénibles t'assailliront sans cesse. C'est seulement au prix de modifications profondes et lentes du comportement que des progrès sont possibles." La Huppe dit et ajoute : " Il te faudra passer plusieurs années dans cette vallée à faire de pénibles efforts et y changer d'état, car pour progresser, un engagement véritable et endurant est nécessaire."

La Huppe dit aussi :
" Tu ne cherches pas le vrai sens des choses, tu n'en as que la prétention."

La Huppe dit encore :
" Animé par un désir ardent et par l'espérance, l'homme doit sans cesse explorer sa vie dans ce long cheminement spirituel."

" Si tu te laisses aller au moindre orgueil, tu n'es plus maître de ton coeur, tu es alors comme enivré par la
boisson et tu as perdu ton intelligence". 

Et finalement ...

"Soit patient dans l'espoir de trouver quelqu'un qui t'indique le chemin que tu dois faire. Accroupi comme un enfant dans le sein de sa mère, recueille-toi ainsi en toi-même ."

Et des encouragements et d'espoir :

" Qu'on fasse partie des bons ou des méchants, on possède toujours un soleil de grâce dans le giron de l'invisible ."

Cette première vallée nous indique principalement que c'est à l'intérieur de nous-mêmes que la recherche doit être entreprise avec constance et patience.


PS/ A suivre, la deuxième vallée, ou Vallée de l'Amour, ainsi que la troisième Vallée , ou Vallée de la Connaissance.

Marc de St Point dans Littérature.
- 96 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.