L'arche Royal.

Inconnaissables sont les origines, insondable la finalité de l'univers...

Inexprimable la Conscience du Moi qui réside en chacun de nous...

Insaisissables les puissances qui habitent l'homme...

Nous revînmes dans le monde des apparences,mais nous savions que nous nous étions approchés de la vérité. ( l'impossibilité d'ouvrir la porte de l'infini, balaye brutalement les illusions).

Silésius nous disait : "On est ce qu'on est. Je ne sais pas ce que je suis, je ne suis pas ce que je sais : une chose sans être une chose; un point et un cercle."

Je suis à la fois le point et le cercle, je suis le point fixé quelque part dans l'univers, et un cercle, car mon esprit s'ouvre et court le monde, en essayant de le comprendre aux mieux.

J'ouvre mon coeur, mon âme, je travaille à mon perfectionnement, à l'amélioration de la condition humaine et de tout ce qui vit sur cette terre.

Défenseur et veilleur de cette terre, je suis, du moins j'essaye.

Tournons-nous vers  la défense de la Nature, de cet univers qui nous a été donné, de cette terre qui est la nôtre, de cette Arche de Noé dont nos faisons partie.

Je suis ce que je suis, c'est aussi l'affirmation de sa propre identité, de son authenticité, tout en sachant que notre quête de Vérité, toujours présente, nous permettra d'avancer et que le " je suis ce que je suis " se transforme inévitablement en un autre je suis.

J'ai vu la Grande Lumière, les deux mains vers le ciel,  puis j'ai rejoint la crypte, Centre de l'endroit le plus sacré du monde, le lieu était obscur et n'était éclairé que par la vérité.

Marc de St Point dans Littérature.
- 297 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.