Nuage de fumée...

De maxime en maxime; 

"Il  n'y à pas de fumée sans feu"

Tout effet à  une cause; il ne court pas de bruit sans fondement . 
"RUmor Publicus non omnino frustra est"
Un bruit public, n'est pas sans fondement. 
La rumeur est comme un feu de fumée. 
"La fumée ne manque pas, ou il y a du feu"
Publilius Syrus ( 1er siècle avant J-C)
Ancien esclave affranchi, originaire de Syrie, il fut écrivain ,dramaturge et poète célèbre  sous César. 
On lui doit des mimes, des maximes et Sentences. 

La rumeur publique est un fléau quand elle ne repose sur aucun fondement vrai ou avéré. 
Elle se propage, se colporte de porte en porte, à voix basses, dans les rues du village, des faubourgs, des villes et cités, des mediats,des journaux , des news. 
Parfois elle fait ou défait l'actualité, la une des tribunes. 
Elle est tapageuse, racoleuse, provoquante.. . 
Au départ simples ragots, de comptoirs , de trottoirs, bruits de couloirs, secrets d'alcoves, commerages de bas niveaux , elle atteint son paroxysme, puis se dégonfle comme un ballon de baudruche. 
La rumeur est souvent au début  imbecile, insignifiante, anodine, mesquine, hypocrite, jalouse; méchante, nuisible, destabilisatrice, provocatrice, cruelle, calomnieuse, insidieuse, tortueuse, destructrice à  l'image de ceux qui l' ont créé, inventée de toutes pièces, à  partir d'un soupçon.d'une méprise ,d'un quiproquo, d'un complot machiavélique. 
La rumeur publique quand elle est vraie aboutit à la vérité, quand elle est inexacte, elle détruit l'accusé innocent. 
La rumeur est comme Janus ,elle à deux facettes :" vérité ou mensonge"

delta delta dans Littérature.
- 45 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.