40 ANS D’AMOUR FOU

J’irai dans le jardin te cueillir une rose
La rosée du matin brille de mille feux
Sur les pétales blancs où ma lèvre se pose
J’imagine ton corps, nos ébats amoureux

La douceur de ta peau, me donne le frisson
Quarante ans de passion, quarante ans de tendresse
Des regards plein d’amour, deux cœurs à l’unisson
Grâce à toi j’ai vingt ans je garde ma jeunesse

La poussière d’amour que dépose le temps
Adoucit ton regard en décuplant tes charmes
Même au cœur de l’hiver c’est toujours le printemps
Lorsque sur mon corps nu je te sens fondre en larmes

Nos orages d’antan ne sont plus que du vent 
Nous nous noyons souvent dans les brouillards complices 
Si l’un des deux s’égare il s’arrête et attend 
Et déjà son cœur bat que c’en est un supplice   

chavigner dans Poésie.
- 1233 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.