A celle qui rêve ! (suite)

Ce texte est une réponse à A celle qui rêve ! de Hubert-Tadéo Félizé.
 
II
Certains d’entre nous rêvent de voiture,
Certains d’entre nous rêvent d’une toiture,
Certains d’entre nous veulent vivre,
Ici, sur cette terre, et des parfums qui enivrent,

Certains d’entre nous espèrent un monde meilleur,
Certains d’entre nous partis avec leur bonheur,
A la recherche du temps perdu sans jamais
Lire une ligne de Proust, n’ont rien trouvé.

Et moi ? Et moi qui ne rêve que de toi !
Et moi ? Et moi qui me pare de ton sourire,
Et moi ? Oui, moi ! Ma liberté pour dormir,
Toi et moi, je complète d’un rien ma joie.

Certains d’entre nous sont morts pour espérer,
Certains d’entre nous, de leur main un outil, ont fait.
Certains d’entre nous des fortunes ont accumulé
Et d’autres ont par jeu, par défi tout dilapidé !

Certains d’entre eux sont les témoins d’une foi,
Certains d’entre eux aiment le sexe comme loi,
Certains d’entre eux trichent par anticipation
Sur leur vie, brûlent leurs ailes d’Icare par passion.

Et moi ? Et moi qui ne rêve que de toi !
Et moi ? Et moi qui me pare de ton sourire,
Et moi ? Oui, moi ! Ma liberté pour dormir,
Toi et moi, je complète d’un rien ma joie.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 200 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.