A MAMAN

Maman, toi si douce, si sereine
Pourquoi t'ai je fait tant de peine ?
Te causant mille tourments
Lorsque j'étais enfant.

Ton calme et ta douceur
A chaque instant berçaient mon cœur.
Mai maintenant que j'ai grandi
Je reconnais que je t'ai causé trop de soucis.

C'est le cœur gonflé de reconnaissance
Que je te demande pardon de toutes ces offenses.
Maman, c'est avec une grand émotion
Que je te remercie de tant de compréhension.

douce rose dans Poésie.
- 363 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.