A TERME

A TERME
 
Avant que je ne m’assassine
Je pense à des thermes de sang,
J’imagine
Une sortie intime
Pour m’extirper de la machine
Du désenchantement,
Je stocke des piles
Chargées de désintégration,
Je nettoie
Les canons hérétiques
De la coercition
Et je songe
A un hémorragique dénouement.
Thermes de sang,
Thérapie définitive,
Euthanasie subliminale
A dose aiguë
D’images et de(télé)vision.
 
Avant que je ne m’assassine
Je suis entré dans la cuisine,
Ai débranché
 les frigos tactiles
Et détruis
Les conserves du présent.
Mots à maux
J’ai plongé dans la piscine
Pour en photographier
Le fond
Afin d’emporter avec moi
                                                          Les images                                                           
D’un bref passage
Sans intention.
 
 

Gaspard Collal dans Poésie.
- 139 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.