A toi

Tant pis pour toi,
Si Place du Tertre,
Parmi quelques peintres authentiques subsistants
Par une douce quiétude tu t'aventures
Et te laisses capturer...

Par ce fil invisible qui nous lie 
Je te prendrai la main
Pour te guider jusqu’à moi…
Et nous ferons le chemin à l’envers de ma vie
Dans ces endroits chargés de souvenirs d’enfance et d’adolescence…
 
Quand les lilas refleuriront
 Sur la Butte Montmartre, je te mènerai
Dans les pas de Monet, Renoir, Picasso, et de tous les autres
Peinant sur leur toile par la faim et le froid... 
Dans l’atelier mythique du Bateau Lavoir,
Ils ont marqué leur époque
Et laissé leur empreinte au Lapin Agile...

Avec toi, vivre la bohême...

20.02.2017
lilia02

lilia02 dans Poésie.
- 418 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.