A TOUS LES SANS ABRIS (2)

A tous les sans abris

Tous les sans logis
Oubliés par cette société
Un geste, une main tendue
Seraient un rayon de soleil dans leur cœur

Loin des tristes réalités de la vie
Egoïstement chacun retrouve son doux nid
Sans une pensée pour ces malheureux

Si demain nous nous retrouvions à la rue
Avec pour tout bagage un sac de couchage...
Nul aujourd'hui n'est épargné
Serrons nous les coudes, formons une chaîne

A tous les sans abris
Bannis d'un monde cruel
Redonnons un peu d'espoir,
Insufflons leur un peu de chaleur humaine
Sachons ouvrir notre bourse et notre coeur

douce rose dans Poésie.
- 205 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé A TOUS LES SANS ABRIS (2)

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
chavigner C'est très vrai.Qui peut dire qu'il ne connaîtra jamais une telle situation.La perte d'un proche,de son travail,la dépression,la maladie... "sans abri"c'est bien le terme à employer.Parfois l'envie tout simplement de remonter la pente n'y est plus et la personne s'enfonce, doucement, comme dans un sable mouvant.Jolie poésie.
ange Le monde se remplit de sans abri.. Il y en a à Paris sous les lignes du métro à l air libre. les gens entendent tous les voyages, les bébés crient éveillés par le vacarme des roues.. On annule Calais mais pour aller où.. dans un autre abri qui sera à son tour détruit. Les gens d`ailleurs semblent de passage et les villages ou villes les veulent bien mais, plus loin... C est vrai que sous les bombes.. nous sauverions aussi notre peau sans savoir peut-être nous adapter de suite. Quel sera le juste avenir du monde. Vous soulevez en votre poème des infos actuelles et des réflexions. Eux Nous... que deviendra l humanité ?
delta delta Le prix des loyers à Paris dans le privé est très élevé, même les retraités ont dû mal à se loger.
Dans le bois de Vincennes des SDF avaient construit des baraques...
Certains dorment sur une bouche de métro pour se réchauffer l'hiver.
douce rose Quelle triste réalité!!!
Merci de vos lectures et de vos commentaires
Bernard Pichardie Et dire que S D F, ça fait Samedi Dimanche Férié !
... C'est triste de voir que dans notre société de trop forte consommation, il y a encore des démunis...
amicalement
Bernard
douce rose Je crois que , malheureusement, cela existera toujours, car il y a des SDF volontaires, et j'en ai connu deux ou trois qui se plongent dans cette situation suit à un divorce pour ne pas verser de pension alimentaire
Claude J'ai de l'admiration pour Coluche et ses restos du coeur. Mine de rien, c'est un clown divertissant et contesté, qui nous donne une leçon monumentale, en assurant chaque hiver des milliers de repas par jours à des gens dans la précarité. Chose que l'Etat peine à faire....
Poesiade Que votre vœu soit entendu... Hélas, l'Homme ne s'occupe plus que des "siens", l'indifférence est devenue l’essence de son être

RETROUVAILLES (3) suite

Littérature  327    9  

PETIT JO

Poésie  68    8  

PAPA ET MADELEINE

Poésie  177  

ANNIVERSAIRE

Poésie  276    5  

UN JOUR

Poésie  259  

COMBAT

Poésie  274  

SAINT VALENTIN (1)

Poésie  268    3  

QUAND JE TE DIS (accrostiche)

Poésie  375  

LES PIERRES DE MON CHEMIN

Poésie  321  

UN JOUR JE T'AI RENCONTRE

Poésie  215    2  

PAPA

Poésie  336  

TOUS DIFFERENTS, TOUS ...

Littérature  661    5  

Défi septembre : truchement

Poésie  119  

Le Crapaud

Poésie  539    11  

Au clair de lune

Poésie  395    8  

A MON PERE

Inclassable  117    8  

Bleu blanc rouge

Poésie  198  

Solitude

Poésie  416    4  

Je suis d'un ordinaire...

Poésie  738    13  

Ma PAL

Littérature  271  

Pour mon plaisir... texte ...

Poésie  131  

OSE

Poésie  263    10  

La complainte de l'innocence

Poésie  148  

Identités restreintes

Poésie  179  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.