ADIEU MON HIRONDELLE

Libère-la, ouvre la cage.
Oui, elle est belle et t'en verra de plus belles.
Prie qu'elle s'en aille loin vivre bonheur.
Ne sois pas triste, elle sera prise telle reine.
Jamais t'es-tu imaginé te séparer d'elle
Je le sais, de tes rêves, fut-elle ton ange ;
Fut-elle, de tes peines ton refuge ;
Ta force, de tes challenges, fut-elle.

L'Hirondelle, donne lui liberté en ouvrant les portes
Celles de ton cœur qui l'accueillit à tes six printemps ;
À toi également, liberté t'en procura-t-elle.
Prie qu'elle soit heureuse au-delà de ton espérance.
Officiellement, fais-lui tes adieux
D'avec ton sourire le plus radieux.
Essuie tes larmes, ton acte établira nouveau contact.
Tu en connaîtras encore et encore,
D'autres saisons qui t'offriront l'amour.

Pourquoi ne l'espères-tu pas, toi ce fin optimiste ?

La première et unique fleur de mon jardin
Qui m'inculqua la beauté de la fidélité.
Je me souviens comme hier,
De ses sublimes fossettes égaillant mes heures
De son innocente timidité m’intimidant
De ce sentiment nouveau qui éblouit
Jusqu'à aujourd'hui, ma philosophie de l'amour.

Petite hirondelle de mon cœur,
Immense architecte de mon idéal
Que je laisse s'en aller loin vivre le rose.
Pose cette plume, lâche prise, libère ton âme
...
Va-t'en, Hirondelle, mon Hirondelle. 

ARTISTE DE L'ART dans Poésie.
- 200 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.