alchimiste 2

Poème à Flora


J’habite ce beau pays qu’est saint –Malo,
Fervente adepte de la liberté : el magnifico !
Tous les matins je suis face à l’océan
J’y fais tellement de rencontres : séant.

Vas, vis ta vie en toute simplicité
Mon fief, c’est mon coeur, mon corps en toute évasion !
En toute amité je la liberté

Un jeu de hasard l’amour ? il me rend hagard…
Carpe diem, cueilles le jour présent
Ma vie se voit en aventures
Mon écriture est sans ratures
La littérature et l’altérité : mon bonheur…
J’ai enfin réussi à enfuir toutes mes peurs

Libre, sereine, je vois  le jour
En attendant que vienne à moi lamour…

Fabien Rogier dans Poésie.
- 676 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.