ALTRUISME

Je ne serai en paix que lorsque te sachant l'être.
Pour l'heure, accepte cette chaleur.
Aussi froide soit elle,
Retire en elle cette pureté qu'est l'Amour.
Ne regarde pas à ma peine car heureux,
Le suis-je comme te sachant bienheureuse.

Tchétché Moïse Daniel (ARTISTE DE L'ART) dans Poésie.
- 483 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.