Amertume Subjuguée

Dans le noir je me demande 
pourquoi j'ai perdu la foi 
même si la mort vient , que j'ai la plus grosse des amendes 
je perds ma joie

La peur, le froid 
Ennemis des ténèbres 
angoisses d'autrefois 
sont ici avec leur chef à pattes de chèvre

Perdu dans les limbes
Exutoire pour le cauchemar 
qui n'est pas humble 
de se montrer au plus tard

Mais je serre près de moi cette bague 
outil de défense
Producteur de chance en vague 
Allant même des fois causer des transes

mais j'oublie tout ça 
force de la vie, Rend moi noble 
Courtois fait tout de moi 
Mais libère moi de ce lieu effroyable

Que sont les limbes de mon âme perdue
dans cet endroit autrefois cité 
ce lieu mythique mis à nu 
mais moi je ne crois pas à vos histoires contées

Oubliez les histoires du passé 
certes les rancoeurs sont fortes
les douleurs ne peuvent s'ent aller 
Mais la mort peut vous attendre à la porte

Comment mourir rongé par les fantômes des souvenirs 
qui jugent tous vos faits 
mais souvenez vous bien que hélas pour s'y enfuir 
parfois le prix est d'y succomber

Franck Smallt dans Poésie.
- 990 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.