Mon Ange ce Démon

Mon Ange ce Démon,

Ange ou Démon de part sa beauté elle m'ensorcelle
Nul besoin de prières ou d'incantations pour capter son attention
Alors que je m'approche la Divine déplie ses ailes
Ces yeux de braises provoquent en moi d'érotiques frissons
Rien de plus sensuel ne peut me sortir de ma torpeur
Hallucinante créature qui en tout point me fascine
Obéissant a une force peu commune je me laisse aller sans heurts
Nonobstant ma peur mon âme d'amour  alors ce calcine
Idolâtrant ma courtisane comme le derniers des esclaves
Soumis a jamais a ma diablesse entravés par des fers
Maintenu  par le Styx, ce fleuve affluent de la haine fait de lave
Entourant et séparant le monde terrestre des enfers 

Quasimodo





Quasimodo dans Poésie.
- 296 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.