Aout ferme ses portes...

Les enfants ouvrent de grands yeux
Des yeux étonnants de surprise
Que cherchent-t-ils ? sont-t-ils heureux?
Quel bonheur a nouveau les dépaysent?

Ils regardent, ils s'agitent
tout légers, marchent et crépitent
Tout leur plait, tous les enchantent
A retrouver les copains ils chantent

AOUT tu viens de donner l'ordre
Sans aucune erreur, sans aucun doute
De quitter la maison, prendre la route
Et crapahuter sur le chemin des écoliers...

Souvenirs...du ciel agité de l'automne et des feuilles qui jaunissent dans les arbres qui frissonnentA FRANCE

Bonne rentrée à nos petits amours d'écoliers

mamida dans Poésie.
- 153 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.