Armes légères

Cruel joueur, dans sa joie sournoise
Le destin nous enlace dans la triste étreinte de la fatalité
A sa vue infortune, l'amertume de la vie est indigeste
Quoique...
Le destin n'est qu'une alchimie façonné par les actions et les ressentiments de l'homme
Qui accuser ? Si ce n'est encore nous les hommes !
Voyez et jugez en par vous-même
Dans l'euphorie de son succès au B.A.C
Alexandra et ses amis fêtent leur départ à la F.A.C
Un célèbre maquis de la place leur offre le cadre, d'expression de leur gaîté sincère
A son arrivée alexandra est accueilli par un flot
De regards gourmands attisé par la tendresse de son être innocent et sincère
A la lueur de ces yeux on a cru voir la fille de mère beauté
Sonne o musique, tonne et fais trembler nos corps au rythme de la danse
Car nous en sommes fun ! Alexandra en duo avec Stéphane danse !
Dehors de sombres nuages se préparent!!!
La violence fait sa promotion avec rage Dans les méandres obscures de nos rues, elle se propage
Magnum, Colt, Revolver, etc c'est la mort que crachent ces armes légères
La chaleur du plomb n'a rien de chaleureux
Mais la solution j'en suis sur est dans les cœurs valeureux
Dans le tumulte joyeux de la musique et des rires
Avec sa bande fait son entrée Dany El Fuego
Il voit la celui qui, à ses déboires a toujours tenu tête
D'un pas ferme, il se mêle a la fête
De force, il s'approprie la princesse
Qui, à l'inconnu tente de s'échapper
Le preux défenseur se dresse
Gestes de mécontentement, la bagarre éclate
Les camarades a la rescousse, s'installe alors un champs de bataille
Repousser un poing a la figure, Dany se retrouve au sol, Il n'était pas de taille
Adepte de la paix, elle décide de calmer les ardeurs
Mais fille beauté intervient au mauvais moment
Dans le maquis retentit le feu de El Fuego
Alexandra bascule dans le vide.
La violence fait sa promotion avec rage Dans les méandres obscures de nos rues, elle se propage
Magnum, Colt, Revolver, etc c'est la mort que crachent ces armes légères
La chaleur du plomb n'a rien de chaleureux
Mais la solution j'en suis sur est dans les cœurs valeureux
Vole !une vie s'envole et avec elle, une ambition tombe
Dans un sommeil sans lendemain, les yeux se voilent
Et les lumières deviennent fades
Tout d'un coup, il fait tellement froid !
Le corps sans vie se laisse choir.
Just un soupir !
Si seulement l'on pouvait entendre le cri
D'un espoir qui se brise c'est triste
Encore plus que les pleures d'une flamme qui se tait !
A la barre de la consolation l'on accuse le destin
Combien pourtant coupable est la soif du pouvoir
Mais dites-moi pourquoi a-t-il tiré ?
C'est l'expression du courroux d'un fier guerrier
Hum ! Pure orgueil est  la fierté du guerrier irresponsable
Qui résonne au son de son canon
La prolifération des armes légères
L'immonde bête qui mine notre ère
Et nous partage le triste baiser du destin
Pourtant un non de chacun de nous suffirait
A repousser la créature derrière la haie !
De notre amour pour la paix

DDS dans Poésie.
- 38 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.