Arrête de pleurer Léo Messi

À Lionel Messi
Le monde t'apprécie
Arrête de pleurer
Ton chagrin a touché
Le coeur du monde entier
Il ne faut pas laisser
Ce n'est pas la peine
D'avoir de la peine
T'as fait la joie des fans
Et de tous tes non fans
Tu es un grand champion
Notre grande passion
D'une grande nation
Tu n'es pas un perdant
Mais un très grand gagnant
Toi, tu n'es qu'un joueur
Et non pas une équipe
Reviens pour le bonheur
Des fans de ton équipe
Ne t'en va pas
Tresse le pas
L'Argentine
Te dodine

Marguerite Voltaire

2 juillet 2016

De Margotin dans Poésie.
- 362 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.