Astéroide 1LvaDCD

Quand viendra le temps
De l’astéroïde number 1LvADCD
Au loin de notre terre stressée
Il ne sera plus temps de prier
Terriens, terriens il faut vouspréparer
Vous qui ne pensez qu’à engrangerl’argent
Et à la conquête de ces astres éloignés
 
Les carillons de partout vont carillonner  
Le partout de la proche collision
Mais nul  n’aura bonne  solution
Tant et tant nous avons fait collusion
Pour rejeter avec détermination
Ce risque de notre proche contrariété
Et vos dollars alors ne vous sauveront
 
 
L’astéroïde approche tel un monstre
Allez sur la lune, mars, votre fou souci
Et cette bombe atomique qui  vous détruit
Sans protéger notre terre, ô que nenni !
Il est lucre que vous prîtes irréfléchi
Alors ne priez plus terriens maudits
Vous récolterez  la panacée   du fruit
Quand votre terre sera prête à serompre
De par  votre orgueil  pour ce fric garanti
 
 
Moi pseudo poète  je n’ai rien à perdre
Car je sais que la vie n’estd’éternité
Je n’aurai laissé que trace de vainsécrits récriés
Alors comment me consoler de ce malfait
Vous voir laisser là tout cetargent  entassé
Ne pas avoir  l’éventuelle catastrophe,   la démettre
Elle  s’organise au fond d’un cosmos prêt à vousatomisé
 
Pauvre poète qui ne peut que rêver dansson désert
Qui se laisse aller à regarder   le beau de sa  terre
Qui n’a pas la clef qui permet à ce beau,d’être protéger
Sa  larme perle, elle voudrait être la rosée pourilluminer
Tous ces jours qui conduisent auchemin de l’éternité
Mais elle s’assèche sous la calamité deleurs vérités amères
Votre argent qui a plus grande  valeur,
 qu’un projet pour  veiller bienfait pour  notre terre
☼₣€

modepoete dans Poésie.
- 853 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.