Atmos

A la recherche d’exutoire
Une sorte de grande armoire
Un espace libre et désert
Seul rien qu'un moment dans cet univers

Pour laisser place à l'imaginaire
Partir un moment loin de la misère
Oublier qui on est et d'où on vient
Être une unique fois tous au même point

On oublie trop souvent nos rêves
La réalité nous rattrape et met notre reflexion en grève
C'est plus simple ainsi tellement de soucis
Pas besoin de rajouter des défis

Alors imaginez vous maintenant dans cette armoire
Où vous pouvez tout réécrire, tout revoir
Avoir le contrôle enfin de soi
Apercevoir la joie

Franck Smallt dans Poésie.
- 1181 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.