Au bain maure de Abou Nawas (747-815)

(poème homosexuel vidéo-lu)






Poème homosexuel de Abou Nawas (747-815) - Au bain maure lu par le poète queer Alain Cabello Mosnier le mercredi 7 juin 2017 à Paris.

Abou Nawas (747-815), poète homosexuel né en Iran entre 747 et 762, d’un père arabe qui vivra toute sa vie à Bagdad avant de mourir en prison en 815. Abou Nawas nous dit, à une époque où l’islam existait déjà, qu’il aime le vin et... les garçons, que tout cela l’enchante, et qu’il n’y renoncerait pour rien au monde et ajoutera « J'ai quitté les filles pour les garçons ; et, pour le vin vieux, j'ai laissé l'eau claire. ».

Ce poème de lui est intitulé : Au bain maure
 
Ce que les pantalons ont caché se révèle.
Tout est visible. Rince-toi l’œil à loisir.
Tu vois une croupe, un dos mince et svelte
Et rien ne pourrait gâcher ton plaisir.
On se chuchote des formules pieuses…
Dieu, que le bain est chose délicieuse !
Même quand, venant avec leurs serviettes,
Les garçons de bain ont troublé la fête.

Abou Nawas

Les garçons de bain, ou Telaks en Turquie, auront de nombreuses histoires amoureuses qui circuleront dans ces espaces endo-sexes.

Par le poète queer homo-fréquencé Alain Cabello Mosnier
Mercredi 7 juin 2017

Poésies queer dans Poésie.
- 578 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.