Au dela des souvenirs

Ils sont partis, jeune ou enfant
Ils sont partis, vieux ou adolescent

Ils nous manquent certes
Cependant ce n 'est pas une perte
L'enveloppe charnelle
Ne masque point l'âme Éternelle

Leur souvenir est bien encré en nous
Leur savoir nous bercent tout le temps
Vous dites qu' ils veillent sur nous
Je vous corrige présentement

Nous pensons qu'ils sont dans l'au delà
Ils sont la tant que notre coeur se bat
Dans ses tumultes incessants débats

Puis un jour on se lasse, on feint l'oublie
De ceux qui sont partis 
On tente la survie
Au confins de la vie

Espoir, mirage, quintessance, voyageà l'infini
Nous y croyons, mais c'est bien défini
Notre destin est réel, achevé nous serons finis

Puis sans s'y attendre l'autonme de notre vie
Rassemblera pour rafraichir leurs souvenirs
Dans leurs pleurs , larmes et gouttes de pluies
D'un hiver à l'annonce rude et aplati

Ceux qui nous ont certainement chéri 
Peinés, affligés, ils seront trés endoloris 
Comme nous le fumes pour autruis

Et puis ils y aura les autres étourdis
Qui veilleront à ce que tout soit vite fini
Afin de retourner aux oublis

Place qui leur revient de droit,
Puisqu'ils l'ont bien choisi ! 

Momo dans Poésie.
- 1154 lectures - mention j'aime

Ils ont aimé Au dela des souvenirs

Twitter Facebook Google Plus email

Inscription à Librosophia

##user_image##
##user_name## ##content_content##
##content_date##
ange Je dirai la roue tourne. Auj nos parents, hier nos gds parents demain nous.. direction ciel.Oui pour rester fidèles à un souvenir des nuage, il faut soit une grande émotion (même jeune) soit l expérience. Quand viennent les petits bobos des 60 ans.. on les revoit plus clairement nos parents et on se demande soudain, s ils ont vécu la même chose que nous. Alors on voudrait leur parler.. mais voilà, c est trop tard. Nous partirons de même je pense. Nos enfants auront eux aussi oublié certaines questions cruciales à nous poser. C est la roue qui tourne et votre poème l exprime très bien. MERCI
Momo C est toujours une grande emotion, la perte d' un proche, une occasion de se remttre en question, on fait tres souvent le bilan . Merci pour ton commentaire et tes encouragements. Mes amitiées
( Belle des Bois) La mort n'a pas d'âge, elle prend aussi des enfants,l'enveloppe charnelle n'est que poussière, et l'âme survit dit-on, avec le souvenir des êtres qui ont marqué notre passage sur terre et nous attendent dans l'autre monde, s'il existe, car en cette heure, je doute de tout. Merci du partage de ce texte.

Bien de rien

Poésie  1256    11  

Fausse -&- plaine

Poésie  913    4  

Deux Actes

Poésie  1080    5  

Désert

Poésie  521    14  

La terre en Mars

Poésie  1028    16  

Sans le vouloir

Poésie  1613    21  

Désir

Poésie  453    10  

La vie Citadine

Poésie  1284    14  

Hom.ard à la mer

Poésie  1948    7  

Le mécène

Poésie  1399    3  

Humour & humeurs

Poésie  105    13  

Paysages

Poésie  1321    14  

Libre comme l'Art

Poésie  2813    15  

ballades-moi Diana

Poésie  315    6  

En vivant quelque part ...

Poésie  2989    7  

Douleur

Poésie  43    4  

De la lecture à ...

Poésie  219    11  

Synonymes d'amour

Poésie  1593    4  

Atangana

Poésie  103    4  

AMOUR QUAND TU ME TIENS

Poésie  281    8  

L’HIVER DES SANS-SOMMEIL

Poésie  948    6  

Véronique......souvenir

Poésie  1032    2  

les tourments de rêves

Poésie  87    7  

Le premier rendez-vous...

Poésie  597    17  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.