Aux visages brodés d'amour





De mes doigts libérés, maculés de fiertés,
J'écris ton nom pour les visages brodés
De cet amour qui frappe aux portes
De notre coeur et dans le flot nous emporte.

Aux rives accrochées de ma vie, je sculptais
Tous vos visages brodés d'amour les uns
Après les autres, comme une réalité
Qui m'enivrait de son doux et tendre parfum !

Venez à moi, comme je viens à vous,
Allons chercher cette statue qui est en nous,
Reflet de nos âmes de pureté, je vous avoue,
J'aime la vie, ce feu qui brûle en nous.

Hubert-Tadéo Félizé dans Poésie.
- 203 lectures - mention j'aime

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.