……avoir…. un enfant...malade….

……Avoir…. un enfant...malade….
La vie est tout en bousculade !
Quand il est tel poussin,
On peut le tenir tendrement, dans ses mains!...
calme, sourire, joues, et presque ambiance en gaité, que l'on peut plus Au moins en tout fêter.
Au fond de nos cœurs, se font des Petits nuages gris sur toit, que nous évitions du matin au soir, que nos yeux et esprits en souffrance sûr, à en apercevoir !

Avoir un enfant malade,
On ne peut pas avoir, que du régulières en balades.
Quand il est d'âge moyen,
On peut le surveiller, tel un bébé saint...
Tendis qu'il est Chez soit, toujours dans un coin,
jouant zen et rassurant paraît cest certain.

Quand il apprend à ses ailes,
Faire battre et, tenter de voler, les douze ans dépassés,
désespoirs ne seront plus en exiles!
Pensées Négatives dans nos têtes commencent réelles à défiler!
Ayant un corps d'adulte,
lui dire quoique se soit, tout est traduit comme une insulte!
Puisqu'il est grand de taille, et, ne sachant quil est malade!... Il ne veut que sen fouir, Et, le monde autre découvrir ! Et seulement faire une balade !
Et par lui-même vouloir tout découvrir,
Et, La porte extérieur est à franchir!
Le cœur des parents à en déchirer, De grâce, c'est y à plaindre à le voir errer!

Avoir un enfant malade,
N'est pas une rigolade !
Une fois le domicile quitté,
bonjour la souffrance!
Tu es dans nos vies installée!
En permanence!...

Le pire en soit,
Pour qui que se soit...
C'est d'avoir la disgrâce...
... De vivre une vie déchirée dans l'impuissance!
Yama...

yedri2012 dans Poésie.
- 1023 lectures

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus.